Soirée de blitz du 19 décembre

Voici vos faits saillants de la semaine!

22 joueurs se sont présentés au CEH mardi passé pour s’affronter lors d’une soirée de blitz. Cette cadence de jeu n’est peut-être pas la plus populaire à notre club, mais personnellement je suis toujours heureux de rencontrer des joueurs qui viennent uniquement pour les blitz et les rapides comme les très forts et sympathiques, Christian Pépin et Serge Champetier, que vous pouvez apercevoir sur les photos ci-dessous. J’en profite pour remercier Joel Lecorre pour les magnifiques photos!

L’atmosphère est toujours à la fête lors des soirées de blitz, même si notre champion défendant, Sébastien Azar, était absent. Cela dit, les gens qui me connaissent savent que les blitz ne sont pas ma “tasse de thé”. Pourtant, j’ai passé une fantastique soirée alors que j’ai terminé en première place exæquo avec mon ami, le puissant expert et favori du tournoi, Étienne Latreille. Francis Thompson, qui m’a vaincu dans le tournoi, a terminé en 3e position tandis que Christian Pépin et Anthony Massé-Garneau ont terminé tout juste derrière les meneurs.

J’aimerais souligner les belles performances d’Éric Arvisais et de Stéphane Legault qui ont terminé avec un bon résultat de 4/7 en compagnie de très forts joueurs comme les experts Michel Arsenault et Halldor Palsson ainsi que le dangereux Nicolas Dupont-Mageau. Éric a d’ailleurs eu la plus grosse augmentation de cote, parmi les joueurs déjà cotés, en passant de 1241 à 1351.

No.NomCote (avant)Perf.Cote (après)Diff1234567Total
1DESJARDINS Michel166418691774+110+22+16+4+2-3+9+106/7
2LATREILLE Etienne185418301866+12+7+21+3-1+6+5+46/7
3THOMPSON Francis167417481697+23+18+19-2+11+1-4+65/7
4PEPIN Christian185317021821-32+20+5-16+11+3-24.5/7
5MASSE-GARNEAU Anthony154016341568+28+15-4+16+13+10-284.5/7
6DUPONT-MAGEAU Nicolas156716511594+27+1711+124-2+7-34/7
7ARVISAIS Éric124115711351+110-2+17+9-10+14-6+134/7
8LEGAULT Stéphane150215391512+10+1312-11+19-9+1454/7
9ARSENAULT Michel172615381638-88-16+18-7+12+8-1+114/7
10PALSSON Halldor Peter166614381597-69-11+22+15+7-5+13-14/7
11MEDEIROS Joshua015841584+1584+106+8-3-4+15-93.5/7
12CHAMPETIER Serge177613951696-80+148-6-9-13+19+163.5/7
13PONTIER-VALOIS Hadrien013861386+1386-8+14+21-5+12-10-73/7
14LACROIX Alex012231223+1223-12-13+22+15-7-8+193/7
15GAGNÉ Raphaël011181158+1158-5+20-10-14+16-11+03/7
16QI Tevin012181218+1218+9-1-5-18-15+0-122/7
17BALLAN Alexis011501174+1174-6-7-18+22+19-0-02/5
18O’CONNOR John013751375+1375-3-9+17+16-0-0-02/4
19ARCAND Pierre113810301096-42+0-3-20-8-17-12-141/7
20YOU Jules012311231+1231-4-15+19-0-0-0-01/3
21SEGUIN Hubert127112201260-11+0-2-13-0-0-0-01/3
22PICHÉ Danielle09831091+1091-1-10-14-17-0-0-00/4

J’aimerais partager avec vous une expérience échiquéenne qui m’est arrivée en octobre passé au Centre RA. Je jouais mon premier tournoi de la saison et ne vous cache pas que j’avais de grandes aspirations cette année : remonter ma cote en haut de 2000 et obtenir ma première norme de maître national. Malheureusement, j’ai eu un tournoi plutôt décevant et après en avoir fait le post-mortem, une conclusion évidente s’imposait : j’avais eu un piètre tournoi en raisons de mes lacunes tactiques! C’était un constat plutôt choquant en raison de tout le temps que j’avais déjà mis dans cet aspect du jeu. J’aurais dû comprendre que les compétences tactiques, c’est un peu comme apprendre une langue, il faut idéalement pratiquer tous les jours… ou presque.

Je me suis souvenu d’un vieil article de la revue Échec+ où un expert parlait de son parcours pour atteindre la cote de 2000 et plus. Selon cette personne, la très grande majorité des défaites des joueurs de moins de 2000 étaient causées par un mauvais calcul de 3 coups ou moins. 3 coups ou moins? Je suis allé voir mes 2 défaites dans mon tournoi d’octobre et dans mon cas, c’était même des tactiques de 2 coups ou moins, encore plus embarrassant surtout pour un expert échiquéen.

Ça m’a a aussi fait penser à une expérience intéressante que le regretté Grand Maître, John Nunn, avait partagé dans l’un de ses excellents bouquins, ” Secrets of Pratical Chess “. Le GM avait affronté un ami, Mike Cook, alors coté 2300 dans une série de 100 blitz où le GM avait 5 minutes et son ami 10 minutes au cadran. La rencontre s’est terminé 88-12 pour le GM et Mike Cook avait manifesté une grande déception. En effet, celui-ci s’attendait à faire face à des concepts très avancés, des plans ingénieux, des techniques uniques du GM. Et bien non, il s’est plutôt rendu compte d’un concept beaucoup plus simple : le LPDO = Loose Pieces Drop off. La traduction française pourrait ressembler à celle-ci : ” les pièces en prise ou sans protection constituent des proies faciles “. L’expression française a moins de panache, mais le sens est clair : la grande majorité des parties que Mike Cook a perdues étaient en raison de tactiques de 3 coups ou moins.

Vous savez, même les plus forts joueurs au monde vont à l’occasion rater des calculs de 3 coups ou moins. Que doit-on penser d’une partie où un ancien champion du monde, Anatoly Karpov, a raté une réplique d’un seul coup? Dans le diagramme ci-dessous, Karpov vient de jouer 11…Fd6?? Son adversaire, Christiansen, ne devait pas en croire ses yeux lorsqu’il a joué son 12e coup, ce qui a provoqué l’abandon immédiat du Champion du monde. Vous pouvez voir le coup qui a été joué par les blancs?

À la suite de cette prise de conscience que je devais travailler mes compétences tactiques, je suis retourné à la planche à dessin et j’ai recommencé un entraînement tactique composé de 2 types de compétences, ce que j’appelle maladroitement ” les tactiques lentes ” et ” les tactiques rapides “.

Pour améliorer les tactiques lentes, il faut faire des problèmes tactiques comme ceux sur chess.com ou sur chesstempo (mon site préféré pour la tactique). C’est nécessaire de devenir familier avec le plus de schémas tactiques possibles. Par exemple sur Chessable, il est possible de se procurer la méthode du Pic Bois (Woodpecker Method). Cette méthode est basée sur la répétition de concepts tactiques afin de les intégrer plus facilement et de les reproduire naturellement sur l’échiquier. Je suis convaincu qu’une forte ou un fort joueur d’échecs doit être en mesure de reconnaître une position propice à une suite tactique. Les combinaisons tactiques ne tombent pas du ciel et il faut apprendre à repérer les conditions préexistantes. Regardez cette position sur laquelle je suis tombé lors d’un tournoi récent :

En regardant la position, notre instinct nous crie qu’il y a une combinaison dans l’air. Les blancs ont un avantage d’espace et leurs 2 fous lorgnent dangereusement en direction du roi ennemi. Pouvez-vous trouver la combinaison de 2 coups des blancs qui a mis fin à la partie?

Pour améliorer ce que j’appelle les ” les tactiques rapides “, on peut jouer des blitz et des ” bullets ” en ligne. Sur chess.com, vous pouvez pratiquer les ” sprints de problèmes ” de 3 ou 5 minutes. C’est possible aussi de jouer des ” batailles de problèmes ” toujours sur chess.com dans le but d’améliorer la vitesse de nos prises de décision. Au CEH, le meilleur représentant de cette habileté est sans aucun doute notre Maître national, Sébastien Azar. En effet, même en jouant seulement sur l’incrémentation (30 secondes par coup), il a souvent le dessus sur de très puissants joueurs.

Il ne fait aucun doute que mon bon tournoi de blitz fut le résultat direct de mon récent entraînement tactique. Parlant de tactiques, je dois m’excuser pour une position que je vous avais proposée dans un rapport récent. Dans la position suivante où Étienne Latreille avait les blancs, je vous avais demandé de trouver la combinaison de 3 coups que notre champion avait trouvée :

La suite gagnante était : 1.Tb7+ (sacrifice d’attraction) Rxb7 2.Dd7+ Dc7 3.Tb1+. Le quadruple champion du CEH, Gilles Groleau, m’a écrit pour me mentionner que 1.Dxa6 semblait aussi gagnant. Dans mon empressement après avoir trouvé la combine d’Étienne, j’avais oublié de vérifier s’il y avait d’autres solutions. Mea-culpa Gilles, tu avais bien raison; cette position comprenait 2 solutions valides.

J’aimerais maintenant en profiter pour vous souhaiter de très Joyeuses Fêtes et une fantastique année échiquéenne 2024 remplie de santé et de bonheur!!!

Parlant de 2024, il y aura une nouveauté alors qu’à chaque semaine, j’attribuerai un Prix de beauté pour la semaine. Durant notre dernière semaine de lentes, Raphaël, Michel Guimond, Jocelyn et Anthony auraient été considérés pour le Prix de beauté.

À très bientôt les chums et revenez-nous en force le 9 janvier prochain pour une soirée toute spéciale!

Échequement vôtre, Michel Desjardins 😉

Les commentaires sont fermés.