Archive pour la catégorie ‘2013’

Tournoi Opération Nez Rouge
2e ronde

Plusieurs photos prises lors de la deuxième se trouvent sur le Facebook du CEH.

Chose assez rare, on a eu droit à trois parties nulles dans la section A.

Yves Arsenault et Daniel Lavergne

Guimond – Gagnon : « En regardant cette partie rapidement, elle semble terne, mais en fait les joueurs ont travaillé fort afin de trouver les meilleures variantes, mais en vain. J’ai ajouté quelques notes afin de vous faire voir un échantillon de celles-ci. » Fabien
Groleau – Desjardins : Une partie avec plusieurs éléments tactiques intéressants. Par exemple, au lieu de 25.b4?, 25.Cc5+ ! ou encore au lieu de 27…. bxc5 les Noirs auraient pu jouer 27… Fxc5.
Laferrière – Rose : Une partie équilibrée du début à la fin.
Arsenault – Lavergne : La partie la plus longue de la soirée. Daniel est un joueur très solide et il en a fait la démonstration ici.
Piché – Choinière : Une partie relativement tranquille permettant aux joueurs de se coucher tôt.
Potvin – Jobin : Une finale dans laquelle j’ai eu beaucoup de difficultés.
Poirier – Berthiaume : J’ai été incapable de reconstituer cette partie.
Lemieux – Leon : Après le 19e coup, la position est critique. Sans doute que Denis aurait pu essayer 20.Dd2! qui semble maintenir l’avantage car les cases noires de l’adversaire sont bien faibles.
Lamour – Raymond : Sophie-Anne a perdu un Fou tôt dans l’ouverture. Le reste fut une affaire de technique.
Simard – Sabourin : Je ne comprends pas pourquoi les Blancs n’ont pas joué Dxf7 au 26e coup (et au 27e!) Au 20e coup, Paul m’a expliqué que c’est la Tour «a» qui a joué en d8 et non la Tour «f». Tout devient alors logique. À la date du 5 déc., j’ai modifié le fichier PGN en conséquence.
Ménard – Traversy : Encore une finale difficile. Je pense que Pierre aurait pu l’emporter en jouant 48… d5.
Lagacé – Lecorre : 10. Fxf7+ est un sacrifice inexact.
Danilov – Danis : 19… h6? a permis à Alex de gagner la qualité.

Classement après 2 ronde :

Points Joueurs
Section A
Guimond, Gagnon
1 Groleau, Rose
½ Desjardins, Laferrière
Section B
2 Lavergne, Leon, Potvin, Danilov
Piché, Choinière
1 Jobin, Danis, Arsenault, Lemieux, Poirier, Berthiaume, Raymond, Simard, Ménard, Lecorre, Pouliot
½ Lessard, Carabineanu
0 Lamour, Légaré, Sabourin, Traversy

Lianes
PGN ronde 2
PGN ronde 1
Rapport de la ronde 1

Vous avez des suggestions, des commentaires ou des corrections à apporter ? N’hésitez pas à m’écrire : gilles . jobin at gmail.com.

Choisissez une partie :
Echiquier Merida 36

Tournoi Opération Nez Rouge
1reronde

Le tournoi Opération Nez Rouge a débuté mardi. Il s’agit d’un cinq rondes selon le système suisse à deux sections fluides inventé par Fabien Gagnon. 29 joueurs y participent. La section A est très relevée avec Michel Desjardins, Gilles Groleau, Fabien Gagnon, Michel Guimond, Richard Rose et Bruno Laferrière.

Comme pour les deux derniers tournois du Cercle, je tenterai d’en faire un rapport hebdomadaire en incluant toutes les parties en format PGN. J’espère que vous aurez beaucoup de plaisir à les rejouer ici.

R. Rose - G. Groleau.
Blancs au trait.

Rose – Groleau : Gilles doit être bien content de s’en être tiré avec la nulle. Dans le diagramme c-contre, Richard a joué 22.Tc5. Mais vous, qu’auriez-vous joué?
Desjardins – Guimond : Il est rare de voir Michel Desjardins perdre en 22 coup. Donnons crédit à son formidable adversaire!
Gagnon – Laferrière : Une partie complexe. C’est elle qui a terminé la soirée.
Leon – Ménard : Du 14e au 19e coup, l’avantage est passé de l’un à l’autre. Mais avec son malencontreux 20e coup, Marc laissa une belle pièce à son adversaire.
Jobin – Lecorre : J’ai analysé sommairement notre partie. Voir plus bas.
Lavergne – Berthiaume : Serge n’a pas eu le meilleur avec sa Sniper !
Potvin – Simard : Paul aurait-il été surpris par le grambit du Roi de Daniel ?
Raymond – Poirier : La témérité de Daniel (10.Cxg5) ne lui a pas servi dans cette partie.
Traversy – Lemieux : Allez à la position finale : on dirait des bâteaux de guerre…
Danis – Légaré : Après le don d’un pion sans compensation, Gilles n’a jamais pu se relever.
Sabourin – Danilov : Yves a bien essayé sur la colonne d. Mais avec 23.g3? il a laissé un gros avantage aux Noirs.
Lamour – Arsenault : Yves a gagné un pion puis a filé vers la victoire.
Choinière – Carabineanu : Je n’ai pas été capable de reconstituer la partie.
Lessard – Piché : Alex était sans doute en pression de temps, car il a bousillé sa position autour du premier contrôle. (30e coup)

Classement après 1 ronde :

Points Joueurs
Section A
1 Guimond, Gagnon
½ Groleau, Rose
0 Desjardins, Laferrière
Section B
1 Lavergne, Piché, Jobin, Choinière, Danis, Arsenault, Leon, Potvin, Danilov, Lemieux, Poirier
½ Pouliot (bye)
0 Ménard, Berthiaume, Lecorre, Simard, Lamour, Légaré, Sabourin, Lessard, Carabineanu, Traversy, Raymond

Vous pouvez télécharger le fichier PGN en cliquant ici. L’échiquier électronique plus bas vous permet de rejouer les parties en ligne.

Vous avez des suggestions ou des commentaires ? N’hésitez pas à m’écrire : gilles . jobin at gmail.com.

En terminant, je remercie D. Potvin, A. Lessard, A. Danilov, P. Traversy et F. Gagnon. Ils m’ont chacun fait parvenir le fichier PGN de leur partie. Je gagne ainsi un temps non négligeable dans la rédaction de ce rapport.

Choisissez une partie :
Echiquier Merida 36

Tournoi du Service des Loisirs
4e ronde

Bruno Laferrière, gagnant du tournoi.

Félicitations à Bruno Laferrière qui, avec un brillant 4 en 4 et une performance de plus de 2030, remporte son premier tournoi au CEH. Sa nouvelle cote de 1850 lui vaudra sans doute de faire partie de la grosse section lors du prochain tournoi.

Il y a eu de bonnes batailles dans cette dernière ronde car, bien sûr, nous voulons tous terminer en force !

Au nom de tous les joueurs, je remercie Robert Pilon pour l’arbitrage de ce tournoi.

Laferrière-Lavergne : Après 14… Fg6, la partie devenait très difficile pour les Noirs.
Guimond-Morel : Joseph a malmené son adversaire ; ce dernier doit être bien content de s’en tirer avec la nulle.
Desjardins-Danilov : 17…. e4, joué dans une position difficile, est sans doute le coup perdant.
Laurin-Rose : Après 5.c5?! Richard a maintenu l’initiative qu’il a transformé, quelques coups plus tard, en position gagnante.
Raymond-Jobin : Daniel a sans doute raison en pointant 22.g3 comme étant l’erreur majeure de la partie.
Piché-Potvin : 16…Tg6 semble être le coup qui renversa la vapeur.
Scantland-Lessard : «Déception… cette partie était clairement gagnante. Je continue mon apprentissage toutefois ! Patrick a été très gentil et m’a expliqué des concepts importants en analyse.» m’a écrit Alex dans un courriel. Ce dernier doit être très fier de son tournoi et, d’après mes savants calculs, verra sa cote temporaire bondir de plus de 300 points !
Éthier-Arsenault : Sur la feuille de notation des deux joueurs, aux coups 67 et 68 noirs, on trouve Db8+ et De8+. Puisque la Dame est en h1, Db8+ est impossible. J’ai donc supposé que les coups étaient Db7+ suivi de Dd7+. Mais alors je ne comprenais pas pourquoi les Blancs n’avaient pas pris le Cavalier en l’air. Voici une explication de Valori : «Je crois que nous étions tous deux fatigués et après avoir moi-même retranscrit la partie je crois le coup de Dame de Yves a dévié de sa trajectoire en h1 pour aboutir en b8 mais je ne m’en suis pas aperçu. J’ai moi-même mis ma tour en b6 pour parer l’échec et j’ai appuyé sur la pendule et la partie s’est poursuivie ainsi. Donc le coup 67 est bel et bien Dh1-b8+ qui est impossible mais qui a été joué sans que l’on s’en aperçoive.»
Ménard-Leon : Une partie intéressante et extrêmement tactique.
Lemieux-Pouliot : François croyait sans doute nécessaire de donner la qualité au 23e coup.
Sabourin-Choinière : Cela prend une certaine dose de courage pour laisser à l’adversaire une pion passé protégé en finale !
Légaré-Danis : Après 12.Fe3, la position blanche devient extrêmement difficile.
Poirier-Carabineanu : Malheureusement, je peux reconstituer la finale de cette partie. Mais Alexis a sacrifié une pièce pour quelques pions, et, pour avoir un peu observé sa partie, je me rappelle que c’est la force de ses pions qui lui ont donné la victoire.
Traversy-Simard : Pierre a sans doute joué un peu trop vite 25.Cc4 qui laisse ses pièces très vulnérables.

Classement final :

Points Joueurs
4 Laferrière
3 Lavergne, Desjardins, Rose, Jobin, Piché
Groleau, Guimond, Morel, Lessard, Arsenault
2 Gagnon, Laurin, Potvin, Danilov, Raymond, Pilon, Choinière, Danis, Berthiaume, Lemieux, Scantland, Leon
Éthier
1 Sabourin, Ménard, Légaré, Lamour, Roth (abandon), Poirier, Pouliot, Simard
½ Toutant
0 Carabineanu, Traversy

Fichiers PGN en téléchargement :
Quatrième ronde (version 2, jeudi 22h35 : il y avait une erreur dans la partie Laferrière-Lavergne. Le 19e coup est Ce5 et non Cc5. Merci à F. Gagnon pour m’avoir signalé cette erreur.)
Troisième ronde
Deuxième ronde
Première ronde
Notez que j’ai supprimé les accents des noms des joueurs pour éviter les erreurs d’encodage.

Rapport de la première ronde.
Rapport de la deuxième ronde.
Rapport de la troisième ronde.

En terminant, je remercie tous les joueurs pour la remise de leurs parties. Merci particulier à tous ceux qui prennent le temps de m’envoyer par courriel la version PGN ; cela me sauve beaucoup de temps de pitonnage et de déchiffrage. Finalement, merci à tous ceux qui m’ont dit apprécier ces rapports hebdomadaires.

Choisissez une partie :
Echiquier Merida 36