Sébastien Azar : Champion de l’Outaouais 2019

Nom Cote 1 2 3 4 5 6 7 8 Total
1. Fabien Gagnon 1901 ½ ½ 1 0 1 1 0
4
2. Michel Guimond 1936 ½ ½ 1 1 ½ 1 0
3. Fouad Akrib 1943 ½ ½ 1 ½ ½ 1 ½
4. André Bastien 1792 0 0 0 ½ 1 ½ 0
2
5. Michel Desjardins 1898 1 0 ½ ½ 1 ½ ½
4
6. Mario Thibault 1827 0 ½ ½ 0 0 0 0
1
7. Daniel Raymond 1855 0 0 0 ½ ½ 1 1
3
8. Sébastien Azar 1781 1 1 ½ 1 ½ 1 0
5

Sébastien Azar

Sébastien Azar

Ronde 7

Félicitations à Sébastien Azar qui, à 16 ans, devient le plus jeune joueur à remporter le Championnat Fermé de l’Outaouais.

Je transcris ici un message de Fabien Gagnon à son endroit. Je rappelle que Fabien a lui-même plusieurs fois remporté ce titre.

Félicitations au nouveau champion ! Tel un joueur de tour, il a surpris ses adversaires avec ses habilités défensives et de calcul. Tous peuvent se réjouir de son entrée fracassante dans le groupe des forts joueurs de la région, d’autant plus que son ascension n’en est qu’à ses débuts. Avec sa confiance et ses efforts, il est un exemple à suivre pour les jeunes joueurs qui sont en progression, et une source de motivation pour tout ceux qui enseignent le Roi des jeux. (Fabien Gagnon)


Ronde 7

À l’image de l’ensemble de ce tournoi, la septième ronde a été… étonnante.

Dans cette ronde, deux joueurs pouvaient rejoindre Sébastien en tête du tournoi, ce qui aurait provoqué une interressante soirée pour départager le gagnant.
Mais… oui… mais…
Je connais Fouad, et je sais sa grande volonté de gagner. La preuve est sa superbe réponse 1… a6 au 1.e4 de Michel. Michel connaît ses ouvertures sur le bout de ses doigts. Par son coup, Fouad lançait le message «Mon ami, réfléchis par toi-même à partir du premier coup.» Cela aurait fort bien pu fonctionner n’eût été que son adversaire l’a amené, par un sacrifice bien calculé, dans une nulle perpétuelle !

Michel Guimond devait aussi remporter sa partie. Il était apparié avec Mario Thibault.
Et ce fut tout une partie ! Un genre de PING-PONG surréaliste : «Je gagne. Tu gagnes. Je gagne. Tu gagnes. Je gagne. Tu gagnes. Bof ! Et si on convenait de la nulle?»

Encore une fois, félicitations à notre nouveau champion.

Je remercie personnellement tous les joueurs. Organiser un tel tournoi rotation n’est pas chose évidente. Il faut en effet que les participants acceptent parfois des compromis permettant d’adopter un horaire flexible à quelques rondes. Votre aimable collaboration fait en sorte que la Ligue peut être fiere du succès de ce tournoi.

Ronde 6

Sébastien n’avait besoin que d’une nulle pour s’assurer du championnat. Mais Daniel n’avait pas dit son dernier mot. En remportant le duel, il a ajouté un forte dose d’excitation au tournoi et ce, d’autant plus que Fouad a gagné sa partie contre André.

Voyons d’abord les affrontements de cette ultime 7e ronde :
M. Desjardins (3½) – Fouad Akrib (4)
M. Thibault (½) – M. Guimond (4)
D. Raymond (2) – F. Gagnon (3)
Sébastien a déjà terminé son tournoi avec 5 points. Il demeurera en tête de peloton. Cependant, Fouad et Michel Guimond, en gagnant, pourraient le rejoindre, auquel cas nous aurions droit à une soirée de départage.

Ronde 5

Tous ont surveillé attentivement la partie Akrib-Azar. Sébastien s’est fort bien défendu contre une très forte pression à l’aile-Dame. La nulle lui permet de s’assurer tout au moins d’une première place ex æquo. En effet, s’il perd sa dernière partie contre Daniel Raymond et si Michel Guimond gagne la sienne ou Fouad gagne ses deux parties, il y aura égalité au haut du tableau. (MàJ 4 mai : Il y a eu correction dans cette partie. De plus, Faouad m’a envoyé quelques commentaires à ajouter.)

En sixième ronde on aura droit aux duels suivants :

Fabien Gagnon – Mario Thibault
Fouad Akrib – André Bastien (cette partie débutera à 19h45)
Sébastien Azar – Daniel Raymond. Une nulle dans cette partie assurerait le titre à Sébastien.
La partie Guimond – Desjardins a été jouée la semaine dernière.

1/4 de 5

La partie de cinquième ronde opposant André Bastien à Michel Guimond a été jouée mardi dernier. Michel a remporté le duel.

Les trois autres parties auront lieu le mardi 30 avril prochain.

Michel Desjardins – Fabien Gagnon : Les deux joueurs se doivent de gagner s’ils veulent terminer au premier rang.

Fouad Akrib – Sébastien Azar : Un partie cruciale. Si Sébastien l’emportait, il finirait au premier rang !
Mario Thibault – D. Raymond : Comme les deux belligérants ne peuvent aspirer au titre, ils joueront pour gagner des points de cote.

Une quatrième ronde dramatique

Michel Guimond – Fouad Akrib : Commentaire de Michel : «Quel tournoi bizarre! Fouad me donne une pièce même s’il l’avait vu, comme si une autre main avait bougé à sa place, et à la toute fin je suis convaincu que Txh5 gagne, et je dois avoir mon Roi en opposition au sien, mais je joue 4.Rg5 et perd un demi point! Bizarre! Toutefois, au cœur de la partie, si les Blancs peuvent laisser jouer … Cxe4 çela libère le centre noir mais laisse les pièces blanches plus actives! Fouad est d’accord pour dire que …f5 était trop agressif ou gourmand!»
Daniel Raymond – Michel Desjardins : Je ne sais pas si Daniel s’était spécialement préparé contre la Scandinave de Michel. Toujours est-il qu’il semble avoir toujours maintenu un faible avantage pendant toute la partie. Mais cela ne lui a pas été suffisant pour gagner.
Fabien Gagnon – André Bastien : Je pense que la pression de temps a eu raison d’André.
Sébastien Azar – Mario Thibault : La partie dramatique de la soirée. Nous étions plusieurs à la suivre. Après un excellent milieu de partie de Mario, il se trouve dans cette position gagnante :

Depuis quelques coups déjà, les deux joueurs jouaient sur l’incrémentation. Dans la position ci-dessus, il n’avait qu’à pousser e2, et les Blancs auraient certainement abandonné. Mais, pour une raison inexplicable, Mario croyait fermement que e2 n’était pas un bon coup. En extrême pression de temps, il est difficile de modifier son état d’esprit (mindset). Et Mario perdit par le temps quelques coups plus tard alors que e2 était toujours gagnant.
Cela me rappelle une partie qu’Étienne Latreille a joué contre Guy Piché au tournoi Premiers Flocons.

Avec un air confiant, Guy venait juste de jouer … Df3+. Et au lieu de tout simplement prendre la Dame, Étienne a joué son Roi. Pourquoi ? Parce que son cerveau voyait un PAT ! Heureusement pour lui, il a pu briser cet état d’esprit, mais cela lui a pris plusieurs minutes à réfléchir sur cette position. Dommage pour lui, ces minutes, Mario ne les avaient pas dans sa partie.

Ce jeudi, Michel Desjardins jouera contre Michel Guimond. Les deux joueurs doivent absolument jouer pour la victoire s’ils veulent garder leurs chances de remporter le titre. Dernière heure : M. Guimond a remporté la partie !
Mardi prochain, André Bastien affrontera Michel Guimond, les autres joueurs profitant d’une semaine de repos !

Ronde 3

Fouad Akrib – Fabien Gagnon : «La semaine passée, j’ai échappé un gain ; cette semaine mon adversaire fait de même. Comme quoi Caïssa distribue la chance équitablement.» – Fabien
Michel Desjardins – Mario Thibault : La semaine dernière, j’avais prédit une nulle, ce qui aurait bien pu se produire puisque Michel l’a offerte à son adversaire autour du 30e coup.
André Bastien – Daniel Raymond : Daniel s’inscrit au tableau. André a sauvé une finale qui lui était largement défavorable. MAJ 10 avril 12h45 : Attention, j’ai corrigé le fichier PGN publié plus tôt ce matin.
Michel Guimond – Sébastien Azar : Première défaite cette année de Michel, et le mérite revient au plus jeune joueur du tournoi.

Je crois bien que 5 points seront suffisants pour remporter ce tournoi.

Les duels en quatrième ronde seront les suivants :

Fabien Gagnon (1) – André Bastien (2) : André joue fort bien ces derniers temps. Cette partie sera passionnante à suivre.
Michel Guimond (1½) – Fouad Akrib (2) : Je m’attends à une partie un peu… «folle».
Daniel Raymond (½) – Michel Desjardins (2) : Je suis bien convaincu que Daniel aura une préparation surprise contre la Scandinave. À moins que Michel réponde par 1. … b6 ?
Sebastien Azar (2½) – Mario Thibault (½) : Mario arrivera-t-il à stopper les élans de Sébastien ?

À noter que la partie de septième ronde André Bastien – Sébastien Azar sera disputée ce vendredi 12 avril au C.I.E.L.

Ronde 2

Mario Thibault – André Bastien : Mario n’a pas vu l’excellent 15… De5 après 15.fxe4. S’il avait repris avec le Cavalier au lieu du pion f, il aurait conservé un léger avantage.
Fabien Gagnon – Michel Guimond : Je cite Michel : «Quel citron! Je tombe dans un piège d’ouverture, et Fabien se mélange dans ses calculs par la suite = DEUX grosses erreurs. You can quote me: QUEL CITRON !»
Daniel Raymond – Fouad Akrib : «Daniel a joué une partie solide, j’ai été deux fois en pression de temps, il a raté 20.Fxc5!!. J’ai raté le killer Move 35..Cxf3+!, par contre 21..Dxg7!! était bien meilleur que le naturel 21..Txe6?!… Une partie complexe.» -Fouad.
Sebastien Azar – Michel Desjardins : Les joueurs semblent avoir trouvé les meilleurs coups. Peu de déséquilibres (à la Silman) pour créer des plans.

La troisième ronde sera intéressante :

Fouad (1½) jouera avec les Blancs contre Fabien (½). J’ai bien hâte de voir cet affrontement.

Michel Guimond (1½) – Sébastien Azar (1½) : À égalité au tableau, l’un voudra certainement vaincre l’autre. Je m’attends à un duel très tactique.

André Bastien (1½) – Daniel Raymond (0) : André joue très bien jusqu’à présent. Mais Daniel voudra mettre son premier point au classement.

Michel Desjardins (1) – Mario Thibault (½) : Je prévois une partie nulle. 🙂

Ronde 1

Gagnon – Azar : Avec 19.Txf5, Fabien a sacrifié la qualité pour une position prometteuse. Mais Sébastien a su trouver tous les bons coups.
Guimond – Raymond : Une partie fort complexe qui aurait bien pu tourner à l’avantage de Daniel.
Thibault – Akrib : Après quelques mois d’inactivité échiquéenne, Mario n’a rien perdu de sa force. Et Fouad, comme toujours est en mode «je veux gagner.»
Bastien – Desjardins : La partie «tranquille» de la soirée 🙂

En deuxième ronde, on aura les affrontements suivants :

Fabien Gagnon – Michel Guimond : Toutes les parties sont importantes, mais celle-ci l’est particulièrement. Fabien ne voudra certainement pas se laisser distancer.
Daniel Raymond – Fouad Akrib : À leur dernière rencontre, Daniel a eu le dessus sur Fouad. Répétera-t-il sa performance ?
Mario Thibault – André Bastien : Je ne fais aucune prédiction ici.
Sébastien Azar – Michel Desjardins : Je suivrai avec intérêt cette partie, car j’ai bien hâte de voir comment Sébastien va se débrouiller contre la probable défense scandivave de Michel.

Fichier PGN complet.

Les commentaires sont fermés.

La LÉO convie ses membres

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE

Quand ?
Mardi 28 mai à 19h

Où ?
Chalet Fontaine - 120 rue Charlevoix, Gatineau (CEH)


Documents importants

Procès-verbal 3 juin 2018 (PDF)

Bilan financier

Changement proposé aux règlements généraux

Conseil
d'administration
2018-2019


Hubert Séguin, président
Paul Simard, secrétaire
Luc Bourbonnais , trésorier
Gilles Jobin
Pierre Arcand
Joël Lecorre
Jocelyn Rioux

Merci à nos partenaires

villeGatineau

gaudreau

mackinnon

fortin

optimiste

richelieu

latreille
Articles
Statistiques
  • 0
  • 72
  • 37
  • 4 084
  • 250 353
  • 59 885
  • mai 26, 2019