Tournoi des Bénévoles 2013

30 valeureux guerriers participèrent au premier tournoi de la saison du Cercle d’échecs de Hull. Ce tournoi était de style suisse à deux sections fluides.

C’est Gilles Groleau et Richard Rose qui remportent la grosse section avec 3 points.
Dans l’autre section, Carlos Leon a connu un tournoi parfait.

Félicitations aux gagnants !

Le classement final est un peu plus bas de même que toutes les parties du tournoi. Je tiens à remercier ici tous les joueurs pour la remise de leurs feuilles de notation.

RONDE 1

Desjardins-Jobin : Le diagramme ci-contre illustre la marche du Cavalier b8 pendant les 13 premiers coups de la partie. Notez aussi que les Noirs ont raté un joli gain au coup 55.
Lavergne-Groleau : La partie est approximativement égale jusqu’au coup 15. Ce4 qui semble une imprécision dont les Blancs n’ont pas su se relever.
Guimond – Rose : 20. Fd4 est l’erreur déterminante dans cette partie fort bien jouée par Richard.
La partie Traversy – Danis a vu une nulle tranquille. Je suppose que Jacques ne voulait pas trop s’exciter après 10 ans d’inactivités échiquéennes.
Lemieux – Iyamuremye : Défaite crève-cœur pour Denis qui a mené pendant presque toute la partie. Mais il faut donner crédit à Gervais qui s’est défendu avec patience et ténacité.
Peut-être à cause de la nervosité, quelques échanges de coups douteux dans Berthiaume-Pouliot. C’est finalement Serge qui a eu le dessus.
Ménard – Légaré : Gilles a éprouvé plusieurs difficultés dans l’ouverture. Marc en a tiré profit !
Carabineanu – Choinière : Marcel a certainement joué trop vite car il a donné une jolie pièce au cinquième coup !
Arsenault – Simard : En jouant 14. Df3, Yves a sans doute surpris Paul qui n’a pas pu s’en remettre.
Pilon – Leon : Robert avait le dessus jusqu’à ce qu’il joue 16. b3 donnant un pièce sans aucune compensation.
Raymond-Éthier : 14…. Cb8 est vraiment douteux. Mais Daniel n’a pas su en profiter immédiatement en jouant le très fort 15.e5. Mais après 20.Df5, la partie devient très difficile pour Valori.
Lessard – Roth : L’abandon des Noirs semble vraiment prématuré. J’ai l’impression que Gerhard a pensé que son dernier coup était une gaffe monumentale et a abandonné sur le champ sans regarder ses possibilités. Ah ! l’émotion… [Correction 12 sept.] Alex m’a signalé que son dernier coup était 41.Cd3 (et non Cd5). J’ai mis le fichier PGN à jour en tenant compte de cette correction. « Après Tour c8, les Blancs ont une tour gratuite… et la partie est bel et bien terminée. D’autant plus que les Noirs n’ont que quelques secondes pour jouer alors que les Blancs (qui ont aussi mal géré leur temps) ont 47 minutes restantes à la pendule ! » – A. Lessard

RONDE 2

Rose – Gagnon : La nulle semble être un résultat bien logique pour cette partie qui n’a pas connu de grands écarts évalutatifs.
Groleau – Desjardins : Michel a goûté à la médecine de Gilles qui est très fort en finale.
Jobin – Lavergne : Les Blancs n’ont pas su gagner cette partie archi-gagnante. De plus, j’ai raté un mat ÉVIDENT en deux. Je me suis retrouvé à jouer une finale sur l’incrémentation. RRRRRRR…
Danilov – Arsenault : Tout allait bien pour Yves jusqu’à sa grave imprécision au 16e coup. 16…Dc5 ou 16…Db4 maintenait l’égalité.
Éthier – Cararineanu : Oh là là… Après quelques coups, Valori a gagné une pièce, mais, suite à une grande imprécision (excès de confiance?), Marcel n’a pas vu un coup qui lui aurait sans doute valu la victoire…
Leon – Ménard : La partie le plus courte de la ronde. Marc a eu de la difficulté dans son ouverture et Carlos a su en profiter pleinement.
Iyamuremye – Raymond : 14.a3? et les Blancs ne peuvent sauver la partie en jouant avec une pièce en moins.
Pouliot-Laurin : Notre «joueur impair» s’en est bien sorti après que François eut raté un coup (difficile à trouver sur l’échiquer mais tout de même assez thématique dans ce type de position) sans doute gagnant.
Simard-Lemieux : 15.Ca4 a été catastrophique. Et Denis n’a pas manqué d’en tirer avantage.
Danis-Sabourin : Yves revient au jeu après quelques années d’inactivités. Il doit être content de sa nulle, surtout que Jacques avait un avantage décisif à un moment donné.
Légaré-Pilon : Robert a raté ce qui semble bien être un coup gagnant à son 13e coup. Gilles va certanement savourer cette victoire.
Lecorre-Traversy : Pierre a joué trop rapidement son 8e coup qui offrait sans aucune compensation une jolie pièce à son advesaire.

RONDE 3


Légaré-Sabourin : Gilles a éprouvé plusieurs difficultés dans l’ouverture dont il n’a pu se relever.
Choinière-Danilov : Alex a toujours des parties intéressantes. J’aurais bien aimé assister à la finale. En tout cas, Alex doit être bien heureux de s’en tirer avec une nulle.
Raymond-Leon : Il ne faut pas en vouloir à Daniel de ne pas avoir vu le beau coup de Carlos. Le voyez-vous (voir position ci-contre) ?
Lemieux-Ménard : Ce n’était pas une bonne soirée pour Denis qui rapidement s’est retrouvé dans l’eau chaude.
Éthier-Danis : Ah, une jolie ouverture Bird. (Monsieur Piché ne se sentira plus seul !) Valori a malheureusement donné un pion sans compensation au 32e coup.
Berthiaume-Lecorre : Un petit roque malencontreux dont Serge a su tirer partie.
Arsenault-Iyamuremye : Une partie fort bien menée par Yves.
Carabineanu-Pouliot : Marcel n’a pas laissé échapper sa chance de gain après avoir gagné un pion.
Roth-Toutant : Des erreurs de transcription rendent la fin de la partie illisible.
Pilon-Traversy : 16… Ta7? a permis à Robert de prendre un grand avantage.
Gagnon-Lavergne : Après 8…b5, la partie tourne à l’avantage de Fabien.
Desjardins-Rose : Une partie complexe dans laquelle les Noirs semblent toujours avoir été un peu mieux.
Jobin-Guimond : Toutes mes parties avec Michel sont loin d’être ennuyantes. Mais, à l’analyse d’après partie, on ne s’entendait pas sur l’évaluation de notre milieu de partie. D’après moi (et, après vérification, Stockfish et Hiarcs), les Blancs ont toujours été beaucoup mieux et auraient dû remporter cette partie. Mais mon plan Ta3-b3-b5 était on ne peut plus artificiel.

RONDE 4

Groleau – Gagnon : Une partie qui fut relativement équilibrée du début à la fin. Une nulle était suffisante à Gilles pour lui garantir une première place.
Guimond – Desjardins : La lonnnngue partie de la soirée. Michel D. a vraiment malmené son adversaire dont il faut admirer la ténacité.
Lavergne – Rose : Après 9.f4, Daniel s’est trouvé en fâcheuse posture. Et Richard remporte ainsi le tournoi ex aequo avec Gilles Groleau.
Danilov – Jobin : J’ai commmenté ma partie. Encore une fois, je n’ai pas su trouver LE coup à jouer.
Leon – Choinière : Quatrième victoire de Carlos qui, ainsi, remporte le tournoi de la section B. René a perdu au temps dans une position intéressante.
Roth – Lemieux : Une partie fort bien jouée par Gerhard. Denis a connu un tournoi difficile, mais je suis convaincu qu’il se reprendra au prochain !
Lecorre – Lessard : Les deux joueurs ont bien mené leurs troupes. La nulle est un résultat logique ici.
Légaré – Éthier : Valori a su tirer partie des imprécisions de son adversaire.
Danis – Berthiaume : Les deux joueurs ont passé par toutes sortes d’émotions. Mais c’est finalement Jacques qui a commis la dernière erreur !
Ménard – Arsenault : Marc n’a pas vu le clouage d’un de ses pions. Par la suite, la chute des Blancs fut rapide.
Sabourin – Raymond : Après 6. Fe7?, Daniel n’a certainement pas vu venir le coup massue des Blancs. C’est un bon tournoi pour Yves qui effectuait un retour après quelques années hors échiquier.
Toutant – Pilon : 17.Dxe2? est une erreur. La technique de Robert a fait le reste.
Traversy – Carabineanu : Je ne comprends pas l’abandon de Marcel alors qu’il avait l’échec perpétuel à sa disposition.

Voilà qui complète un petit tour d’horizon des parties. Appréciez-vous ces minirapports ?

(Commentaires de G. Jobin)

Classement final

Section A
3 G. Groleau, R. Rose
F. Gagnon, M. Desjardins
2 A. Danilov
M. Guimond
1 D. Lavergne
½ G. Jobin
Section B
4 C.A. Leon
S. Berthiaume
3 Y. Sabourin, Y. Arsenault
G. Roth, R. Choinière, A. Lessard,
2 V. Éthier, R. Pilon, J. Lecorre, D. Raymond, M. Ménard, J. Danis
P. Traversy
1 G. Iyamuremye, , D. Lemieux, G. Légaré, J. Toutant, M. Carabineanu
½ P. Simard
0 F. R. Pouliot

Téléchargez toutes les parties en format PGN. Notez que les fichiers des deux premières semaines contenaient une erreur au niveau du nom de François R. Pouliot.

N’hésitez-pas à m’écrire pour tout commentaire ou corrections à apporter. gilles.jobin at gmail.com

Choisissez une partie :
Echiquier Merida 36

Les commentaires sont fermés.


Conseil
d'administration
2019-2020


Hubert Séguin, président
Paul Simard, secrétaire
Luc Bourbonnais , trésorier
Gilles Jobin
Pierre Arcand
Joël Lecorre
Nicolas Dupont-Mageau

Merci à nos partenaires

villeGatineau

gaudreau

mackinnon

fortin

optimiste

richelieu

latreille
Articles
Statistiques
  • 0
  • 8
  • 6
  • 4 251
  • 262 634
  • 64 508
  • septembre 11, 2019