Inscrivez-vous au TORO 2015.

Calendrier CEH 2015-2016
Votre avis demandé

La LÉO préparera bientôt les activités au Cercle d’échecs de Hull. Nous aimerions connaître votre opinon à cet égard.

1- Préférez-vous des tournois de 4 rondes ? 5 rondes ?
2- Le CEH doit-il prévoir des tournois blitz? semi-rapides ? autres (ex. blitz par équipe)
3- Que pensez-vous du système fluide ? Voir la description ici. Les points-repos forcés d’un point (qui se produisent lorsqu’un nombre impair de joueurs doivent être appariés) vous dérangent-ils ?
4 – Aimeriez-vous des tournois par sections ? Si oui, comment les partageriez-vous ?

Toutes suggestions sont bienvenues !

Je laisse donc les commentaires ouverts sur cet article. Si vous ne désirez pas les publier ici, vous pouvez toujours me les faire parvenir.

Pour rédiger un commentaire, vous devez cliquer sur le TITRE de l’article (Calendrier CEH). L’espace commentaire se trouve alors tout au bas de l’article

Voici d’ailleurs une discussion tenue par courriel entre plusieurs joueurs cette fin de semaine. Celle-ci vous permettra sans doute d’alimenter votre réflexion.

====Anonyme 1====

J’ai la forte impression que la seule et unique fonction du système fluide est d’accomoder les joueurs de la première section de sorte qu’ils ne soient jamais, jamais, jamais au grand jamais confrontés à la possibilité de choisir entre avoir 1 point pour un bye forcé ou jouer contre un arbitre dont la cote pourrait être trop basse par rapport à la leur (ce qui n’est pas toujours le cas, selon qui est l’arbitre d’ailleurs). Je ne vois aucune autre utilité à ce système. Un joueur de la section A qui ne veut absolument pas jouer contre un arbitre trop bas coté pourrait ne pas le faire et prendre son bye forcé de 1 point, mais c’est précisément la seule et unique fonction du système fluide d’éliminer toute probabilité, même si elle n’est pas si grande, qu’une telle terrible et catastrophique situation ne puisse se présenter, à l’occasion, à un joueur de la section A.

Pourtant, les joueurs de la section B (ceux qui ont par exemple 1700) sont confrontés à la possibilité de jouer contre un joueur de 200 ou 300 points de cote de moins à chacun des tournois, et souvent plus qu’à une partie de chacun de ces tournois mais ça, ça n’est pas grave.

Le joueur de la section B qui est en train de gagner le tournoi de sa section se fait enlever de sa section et perd ainsi toute chance de gagner le championnat de sa section, qu’il était en train de gagner, sans n’avoir aucune chance de gagner celui de la section A mais ça, ça n’est pas grave.

Les joueurs de la section B peuvent, à l’occasion, être exposés à la possibilité d’un bye forcé et avoir le choix entre ne pas jouer (mais quand même avoir un point), ou se faire écrabouiller par un arbitre qui a 300 points de cote de plus qu’eux. Mais ça, ça n’est pas grave.

Ce qui est très grave, et la seule chose qui soit grave, c’est qu’il existe une vague probabilité que, peut-être, un joueur de la section A soit confronté au terrible choix ci-haut mentionné – le reste n’étant que broutilles.

Voilà ma perception du système fluide.

===== Hubert Séguin =====

Le système fluide est simplement une façon de permettre à tous de jouer même si on a un nombre impair de joueurs. En plus l’arbitre était un genre de joker qui jouait seulement si le nombre total est pair de manière à accommoder tout le monde. Donc le fluide + Arbitre-joker permettait de s’assurer que peu importe le nombre de joueurs, tout le monde joue.

Voyons maintenant ce qui arrive si on abandonne le fluide et que l’arbitre ne joue plus le rôle de joker. Supposons qu’on ait 2 sections et qu’un soir on ait 9 joueurs dans le A et 11 joueurs dans le B. Sans fluidité on aura 2 joueurs qui ne joueront pas, soit 10% du total, pour une raison purement technique, car ces 2 joueurs se sont déplacés (certains de loin) et je présume que leur préférence c’est de jouer. C’est d’autant plus ridicule car ce soir-là on aurait 20 joueurs, soit un nombre pair.

Je comprends que le fluide ait certains désavantages mais, comme sur l’échiquier, entre deux maux je choisis le moindre…

P.S : Bien que je suis pour le fluide, j’ai moi-même certaines réserves sur son application, à savoir qui exactement joue contre qui. Ceci devrait être clarifié.

===== Anonyme 1 =====
La probabilité qu’il y ait des nombres impairs dans les deux sections une même fois n’est pas si grande. Lorsque cela arrive, on pourrait tirer au sort qui joue contre l’arbitre (le joueur de la section A ou le joueur de la section B). Dans certains cas, l’écart de points de cote entre l’arbitre et le joueur (de la section A ou B, de plus ou de moins selon le cas) pourrait être approchant dans les deux cas.

Pourquoi est-ce que l’écart ne représente aucun problème dans une situation (section B) et représente une catastrophe dans l’autre (section A)? Certains sont-ils plus égaux que d’autres?

De plus, si un joueur ne veut absolument pas jouer à cause de l’écart de cote, il a quand même l’option de prendre son point de bye forcé.

Enfin, l’écart de point peut ne pas être si grand pour le joueur de la section A si, par exemple, l’arbitre a une cote d’environ 1750.

S’il y a trois sections, le bye forcé de la section B pourrait joueur contre le bye forcé de la section C, enfin, si le joueur de la section B daigne, dans sa profonde mansuétude, jouer contre le joueur de la section C.

J’envisage comme très improbable l’absence de joueur flottant – l’arbitre jouerait normalement ce rôle d’office, et il y a nécessairement un arbitre.

===== Gilles Jobin =====
Il faut pas oublier que l’appariement fluide fait en sorte qu’un joueur MONTAIT dans la section supérieure. Il était donc obligé de continuer dans cette section. Cela m’est arrivé une fois, et j’avoue avoir été un peu désarçonné par la chose.

Je pense qu’UNE SEULE SECTION n’est pas si désavantageuse. On pourrait, au pire, faire les appariements en accéléré pour la première ronde (i.e. qu’on apparierait comme si la moitié supérieure avait déjà 1 point.) Curieusement, depuis deux ans, y’a des joueurs très réguliers contre lesquels je n’ai JAMAIS joué en parties lentes.

Notez que ma préférence va pour 1 section OPEN et une section avec un max de cote d’environ 1500 SANS fluidité !

===== Anonyme 1 =====

Je trouve ta proposition très séduisante. Je crois qu’il devrait y avoir un tournoi à une seule section dans la saison (ou peut-être plus), pour favoriser davantage les échanges entre les joueurs et favoriser l’esprit de club. L’idée que la section « A » soit open est également séduisante – bien sûr, dans les rares occasions où quelqu’un de sous-coté voudrait y aller, les plus haut cotés pourraient être appelés à jouer contre des plus bas cotés, comme l’ont fait tous les joueurs entre 1500 et 1700 de la section B dans chaque tournoi, au moins une fois par tournoi. Mais si cela pouvait arriver, même en de rares occasions, à un plus haut coté, serait-ce là un crime de lèse-majesté?

Comme on le sait et comme on le voit déjà, les subjectivités et les préférences sont multiples quant aux formules de tournois – il pourrait aussi y avoir différentes formules durant une année. Quoique même cette idée a l’inconvénient de manquer de stabilité. Peu importe le choix que l’on fait, il y a toujours un bout qui retrousse quelque part. Mais nous sommes condamnés à faire des choix.

===== Régis Bellemare =====
Bonjour,
j’ai très peu joué au cercle de Hull et dans aucun tournoi dans lequel le système fluide était appliqué. Donc mon avis est externe et basé sur mon expérience générale en tant que joueur et arbitre.

Selon la description du système fluide: http://www.matoutaouais.org/?p=764, , les objectifs visés de cette formule sont de

1- favoriser la participation des joueurs qui autrement ne pourraient jouer en l’absence de demi-points de repos dans la formule à la ronde

2- de maintenir l’avantage d’une section forte et

3- de permettre à plus de joueurs d’accéder à la Section A qui était auparavant limitée à un nombre fixe de joueurs.

1- Le point 1 est valide (si on considère que ça veut dire éviter les byes forcés pour la section A) mais seulement pour la section A. Donc le bye d’un point sera ainsi toujours donné aux plus faibles joueurs du club sauf si l’arbitre est inclus comme suppléant (ce qui semble être le cas présentement). Les règles d’inclusion de l’arbitre devraient être claires car l’inclusion d’un joueur dans un système suisse à un impact. Je ferai des propositions plus bas.

2- Le point 2 est selon moi aucunement relié au système fluide. Il n’y a qu’une ligne à tracer entre la section forte et la section faible. Et quels sont les avantages d’une section forte? Qu’est-ce qui détermine une section forte?

Pourquoi la «section forte» devrait elle être limitée à 6 joueurs? Dans un club comme le cercle de Hull, il serait peut-être avisé de simplement séparer le groupe en deux ou d’y aller avec – de 1500 qui est la cote moyenne entre le plus fort ELO et le moins fort ELO. Je pense que deux section (ouverte et -1400 ou -1500) serait approprié. Peut-être même une autre section -1200 serait bien pour favorise l’introduction des nouveaux joueurs (car selon moi, entre un 1000 débutant et un 1400, il y a déjà une bonne marge et se faire «détruire» à son premier tournoi n’incite pas à revenir) ou les plus jeunes.
Point a considérer dans le choix des sections:
Lorsqu’il y a différence de 200 pts ELO entre les joueurs, les probabilités de gagner pour le joueur le moins coté sont de 25%
Lorsqu’il y a différence de 400 pts, la probabilité de gagner est de 8% seulement. http://www.fqechecs.qc.ca/cms/story/le-calcul-de-la-cote

Donc dans un système suisse où l’intervalle de cote entre le plus faible et plus fort joueur est de 400-500 points, les joueurs ayant une différence de cote de 400 points ne devraient pas se rencontrer souvent sauf si le joueur le moins coté à un excellent tournoi ou si le joueur le plus coté à un mauvais tournoi ou s’il n’y a pas un grand nombre de joueurs par rapport au nombre de rondes (notre problème à Aylmer!).

3- Le point 3 est artificiel et relié au point 2. Il est basé sur une formule précédente qui limitait le nombre de joueur? Dans les faits, il y a encore une limite car ça reste une section qui n’est pas ouverte.

Avantage du système fluide

Selon moi, le seul avantage est d’éviter les byes forcés. Mais ceci est au prix de d’autres impacts.

Désavantage du système fluide:

-Un joueur qui monte vers le haut arrivera de manière imprévisible. Si on ajoute que des joueurs peuvent prendre des byes, il devient très difficile de prévoir contre qui on va jouer.
-Le joueur qui monte vers le haut ne rencontreras pas un joueur qui a un résultats ou une cote reliée à sa performance dans le B.
-Le joueur qui monte vers le haut se fait imposer cette situation.
-Il est toujours intéressant pour un joueur de faire une belle performance et gagner sa section!
-Un joueur qui a un bon tournoi dans le B et qui monte dans le A diminue ses chances de terminer avec une performance exceptionnelle et obtenir des points ELO de bonus (sauf si il continue à bien jouer dans le A!). Dans le système fluide actuel, les joueurs les plus forts du A sont le plus susceptibles d’obtenir des points bonis.

INCLUSION DE L’ARBITRE OU DU JOUEUR SUPPLÉANT

Personnellement, je proposerais que l’arbitre (ou autre joueur suppléant) devrait jouer dans la section selon sa cote et être considéré dès le début du tournoi de cette manière:

Première ronde:
Les joueurs sont pair: Bye de 1/2 points pour l’arbitre.
Les joueurs sont impairs: Apparié selon la logique du système suisse. Le tournoi commence avec un nombre pair de joueurs.

Deuxième ronde ou plus:
Nombre impair de joueurs: L’arbitre obtient un bye d’un demi point.
Nombre pair de joueurs: L’arbitre est apparié selon son résultats de la ronde 1 (défaite, nulle, bye d’un demi point ou victoire) ou des rondes précédentes (byes de 1/2 points pour les rondes non jouées et résultats réels pour les rondes jouées).

Si l’arbitre est dans la section B (selon ca cote) et qu’il ne joue pas, il peut proposer de jouer contre le joueur impair de la section A (si il y a lieu). Cette partie peut être cotée mais n’est pas calculée dans le résultat du tournoi. Le joueur impair de la section A obtient tout de même son point de bye forcé qu’il est joué ou non contre l’arbitre (ou autre joueur impair).

Il est donc possible qu’un joueur de la section A obtienne un bye forcé une semaine sur deux. Toutefois, lors de cet situation, il y a une chance sur deux que l’arbitre soit disponible pour lui offrir tout de même une partie. Donc théoriquement, il y aurait un joueur qui ne joue pas seulement un fois sur quatre.
Donc peut-être un seul bye forcé par tournoi de 5 rondes.

APPARIEMENTS ACCÉLÉRÉS

Pourrait être une solution. Toutefois il faut se rappeler que l’objectif de l’appariement accéléré est de favoriser l’obtention d’un gagnant unique, ce qui ne semble pas être l’objectif recherché par l’abandon du système fluide.

===== Anonyme 2 =====
Franchement, il ne me reste plus grand chose à dire, sinon que je suis très heureux de voir que plusieurs semblent être d’accord avec moi qu’il est grand temps de mettre l’accent sur le développement et plaisirs de TOUS les membres.

J’ai trouvé deux éléments soulevés par Régis très intéressant.

a) Une répartition des sections où même un joueur de moins de 12-1300 de cote ELO pourrait espérer remporter un tournoi.
b) L’idée (indirecte) d’organiser des tournois de 6+ rondes (par opposition à 4 ou 5) pour permettre les bonis ELO.

Ma modest suggestion serait de prendre un peu de ce que vous avez déjà mentionné et ajouter un lien entre le championnat fermé de l’Outaouais et la saison régulière de parties lentes de la LEO (qui ce tiendrait à Hull).

Ne tenant pas compte du fait que le Club de Hull serait possiblement ouvert l’été, le CEH organisait environ 35 jours de jeu. Une fois qu’on soustrait les parties en rapide et semi-rapide (3+4), il nous reste 28 jours de jeu. Cela me donna l’idée suivante: Pourquoi ne pas s’en tenir à 3 tournois de 7 rondes + un championnat de 7 rondes avec 8 joueurs. Chaque tournoi pourrait avoir 3 catégories: OUVERT (comptant pour la qualification au championnat fermé), B (moins de 1600) et C (moins de 1300). Lors du championnat fermé, nous pourrions avoir comme catégories: FERMÉ, B (plus de 1500) et C (1500 et moins). Le championnat fermé serait un Round-Robin simple, alors que tous les autres tournois seraient de format suisse.

Course au championnat fermé de la LEO

Se qualifieraient pour le championnat fermé de la LEO les joueurs suivants:

1) Le gagnant de l’année précédente

2) Le gagnant du Tournoi No.1
3) Le gagnant du tournoi No. 2
4) Le gagnant du tournoi No. 3

5) Le joueur ayant connu la meilleur performance moyenne durant les tournois No. 1,2 ou 3.
Si un même joueur remportait plus de un tournoi, alors les deux ou les trois meilleurs joueurs (toujours basé sur la performance).
Pour se qualifier, un joueur devrait avoir joué 10 parties ou plus (ou ce que vous croyez raisonnable).

6) La plus haute cote ELO de l’Outaouais qui ne s’est pas qualifié via 1 à 5).
Ici aussi, je dirais qu’un minimum de 10 parties lentes devraient avoir été jouées.
Cela pourrait bien sûr inclure les tournois de fin de semaine ayant été cotés FQE.
7) La deuxième cote ELO (idem)
8) La troisième cote ELO (idem)

Couleurs

Comme il s’agit d’un nombre de ronde impair, les résultats en semi-rapides pourraient être utilisés. Les 4 meilleurs joueurs lors du championnat de la LEO en semi-rapide auraient les blancs 4 fois. Étant donné le lien entre les deux championnats, la transparence dès le début de l’année serait de mise.

Appariements

Pour ce qui est des appariements en saison « régulière », avoir trois sections crée un peu plus de défis que deux, mais dans un cas comme dans l’autre, de grâce, débarassons-nous de la fluidité…

Qu’en dites-vous?

===== Hubert Séguin =====
Dans toute la discussion, un élément important que j’ai mentionné dans mon message hier et sur lequel je n’ai peut-être pas assez insisté c’est que l’an prochain il est fort probable que Robert ne joue plus le rôle de Joker et, bien qu’il n’est pas impossible que quelqu’un d’autre joue ce rôle, je pense qu’on doit supposer que ceci ne sera pas le cas. Ce qui fera augmenter considérablement la probabilité de nombre impair.

Pour les sections, je crois qu’elles existent pour 2 raisons : a) les plus forts préfèrent jouer entre eux b) les moins forts préfèrent jouer entre eux. Mais, pour permettre une plus grande variabilité des appariements et changer la routine, on pourrait avoir un tournoi à une section.

Dans la fixation des sections, l’arbitre y allait au pif en fonction des joueurs présents. Ce qui m’apparaît l’approche logique puisqu’en raison du nombre de joueurs qui est plutôt faible on ne sait pas combien de joueurs on aura. En pratique la coupure entre les 2 sections se faisait autour de 1600. Ce qui fait que la 2e section était très vaste avec presque 600 points entre le plus fort et le moins fort. Personnellement, je crois que, dans la mesure du possible, on devrait avoir 3 sections, quitte à ce que chaque section soit assez petite. Autre point à ne pas oublier que m’a mentionné Anonyme 2 est que je crois qu’on devrait permettre aux joueurs qui le désirent de jouer dans une section au-dessus de leur section. Donc avec 2 sections, un joueur dans le B pourrait jouer dans le A. Avec 3 sections, un joueur dans le C pourrait jouer dans le B. Je crois que cette solution représente un heureux compromis et permet aux joueurs qui aiment se faire massacrer (J) de jouer dans une section beaucoup plus forte.

Mais il ne faut pas oublier ici que, contrairement à un tournoi classique, le but de la méthode d’appariement n’est pas de déterminer un gagnant unique, puisqu’il n’y a pas de prix à gagner. Je pense que le but est d’avoir une méthode qui plaira au plus grand nombre afin de maximiser la participation.

===== Anonyme 1 =====

« a) Une répartition des sections où même un joueur de moins de 12-1300 de cote ELO pourrait espérer remporter un tournoi. » Ou, en tout cas, ne pas se faire écrabouiller 3 rondes sur 5.

===== Joël Lecorre =====
Si vous me permettez d’ajouter un commentaire tardif, je voudrais souligner que l’idéal serait bel et bien d’avoir trois sections: une section de 1700 et plus, une section -1700 et une section -1300. Malheureusement, avec cette répartition étanche
a) nous aurions un nombre restreint de joueurs dans chaque section, ceux-ci risquant de rencontrer un peu les mêmes adversaires l’année durant. D’où l’émergence d’une certaine monotonie. Est-ce le prix à payer?
b) nous aurions des joueurs potentiellement impairs dans trois sections, ce qui rend difficile d’insérer le rôle de joker avec efficacité.
c) le groupe qui souffre le plus de la situation actuelle (« on s’inscrit pour se faire écrabouiller 4 fois sur 5″) et celui qui souffrirait le plus dans un scénario à trois section reste le même. Il s’agit du groupe des -1300, lequel ne comptait que 8 personnes au maximum lors du Championnat du CEH. Même s’ils joueraient entre eux, il n’y aurait jamais assez de joueurs pour soutenir un tournoi suisse de 5 ou 6 rondes. Pour justifier trois sections, il faudrait une infusion de joueurs débutants, ce qui m’apparaît difficile à imaginer dans le contexte actuel.

Selon moi, la formule proposée de faire une seule section et de procéder en mode accéléré me semble intéressante et devrait être essayée pour au moins un tournoi en 2015-16. J’adore aussi l’idée d’un tournoi à 6 rondes. Et si j’avais à voter, je conserverais les autres tournois à deux sections avec le B accéléré.

===== Hubert Séguin =====
Concernant le championnat fermé, je crois qu’il y a de bonnes idées là-dedans. Mais je dirais ceci :

Le championnat fermé de l’Outaouais par définition n’inclut pas seulement le CEH : il faudrait aussi inclure les autres clubs dans la mesure où ils jouent des parties lentes. Présentement il ne se joue pas de partie lente dans les autres clubs mais s’il décidaient d’en avoir, la LEO serait malvenue de les exclure. Mais si cela arrivait on pourrait se trouver dans une situation où le gagnant d’un tournoi partie lentes à Aylmer (ou à Gatineau) pourrait avoir une cote beaucoup plus faible que les gagnants du CEH.

La formule proposée est assez complexe et demanderait beaucoup de travail pour maintenir tout ça : il faudrait trouver quelqu’un pour s’en occuper

Conclusion : Pour simplifier le tout, je garderais simplement les conditions 1 et 5, et ….j’en ajouterais une : le gagnant de la section Réserve.

===== Anonyme 2 =====
Je suis tout à fait d’accord que si la LEO organisait des parties lentes dans d’autres clubs, il s’agirait d’une autre histoire. Toutefois, ma compréhension est que pour l’instant, ce n’est pas le cas.

Ceci dit, mon idée est passée, i.e. que le championnat fermé serait, selon moi, plus excitant si les joueurs de la région pouvaient se « qualifier », plutôt que d’exclusivement se baser sur les cotes ELO.

Pour ce qui est de la complexité, je suis probablement naif, mais cela me semble raisonnable et je serais disposé à m’en occuper pour la saison 2015-16. Je crois que cela rendrait chaque tournoi encore plus excitant!

===== Anonyme 1 =====
Plusieurs bons points sur plusieurs sujets Hubert. J’aurais pour ma part tendance à plutôt considérer comme hautement probable que l’arbitre accepte de jouer comme joueur flottant. Il faudrait toutefois que cela soit fait selon des règles claires, préétablies et connues de tous au préalable, comme celles que proposait Régis par exemple, dans un courriel antérieur. Peu importe qui serait l’arbitre, il y aura nécessairement un arbitre.

S’il est exact qu’il n’y a pas de prix à gagner, viser de gagner le championnat de sa section fait partie du plaisir du jeu. Il s’agit quand même d’un jeu compétitif. Le véritable test pour savoir si ceci plaît véritablement est de rendre l’accession à la section A optionnel pour le joueur de la section B. Par exemple, le joueur de la section B qui a 3 points en trois rondes sur cinq va-t-il choisir d’abandonner sa section à ce stade pour aller à la section A (qu’il n’a aucune chance de remporter avec 0 points en 3 rondes) si on lui en offre alors la possibilité? On peut au moins ne pas être tout à fait certain que le réponse serait oui. Et ainsi, on pourrait descendre la section B jusqu’à ce qu’un joueur de la section B accepte cette offre que, contrairement à celles de don Corleone, il pourrait refuser.

Je suis d’accord que l’idée d’une troisième section est une bonne idée. D’autres l’ont aussi proposé. Cela serait peut-être plus encourageant et satisfaisant pour les plus bas cotés.

Je crois que la proposition d’Hubert conserve les vertus et l’esprit de la proposition originale, tout en la simplifiant. De plus, cela permettrait d’avoir un critère applicable à tous les clubs de la LÉO, si d’autres clubs se mettaient à avoir des parties lentes, comme le mentionnait Hubert.

===== Régis Bellemare =====
pour ce qui est du championnat de la LEO, pourquoi limiter l’accessibilité seulement aux joueurs qui ont fait des parties lente dans les clubs de la LEO?
Par exemple, un joueur du club d’Aylmer pourrait ne pas avoir fait aucune partie lente mais avoir participé au TOG et au TORO ou même fait des tournois à l’extérieur de la région. Et même si il n’a pas fait de parties lentes, sa cote lente demeure valide.

Je pense que l’admissibilité devrait être indépendante du club où un joueur est membre et basée sur des critères de sélection précis tel que (exemple):

6 joueurs:
Champion de l’année précédente
Gagnant du tournoi de qualification (pourrait être au CEH mais devra être ouvert à tous les joueurs)
Les quatre meilleurs joueurs selon la cote FQE qui sont:
1- Résident en Outaouais (depuis au moins un an?)
2- Membres en règle de la FQE (et donc de la LEO si le point 1 est respecté).
3- Joueurs actifs au cours de la dernière année. La définition de joueur actif pourrait inclure des éléments tel que:
Avoir complété X parties lentes dans l’année
Avoir complété Y parties semi-rapides dans l’année
Avoir participé au TOG et au TORO

C’est à la LEO de voir a décider du format. Je pense que ce qui est important est de s’assurer que le championnat de la LEO demeure pour le meilleurs joueurs actifs de l’Outaouais, sans privilégier un club ou l’autre.

===== Anonyme 2 =====
Merci Regis pour tes commentaires.

Je n’exclus en fait personne ;) !

Ma proposition, en plus des meilleurs cotés ayant joués en outaouais (ou résidents de l’Outaouais ayant joués dans des tournois FQE), serait les vainqueurs de trois tournois dans un des clubs de la LEO (le seul présentement où se tiennent des parties lentes), qui s’adonne à être à Hull. N’oublions pas que ces tournois sont ouverts à tous (qui que ce soit peut se présenter, payer et s’inscrire).

Si un tournoi est considéré plus pratique, je n’y voit aucun inconvénient, mais je crois que la LEO devrait s’assurer que plus d’une invitation soit envoyée à des joueurs qui se sont qualifiés dans un événement.

Championnat CEH (Ronde 6)

Le Cercle d’échecs de Hull félicite FABIEN GAGNON le nouveau champion du Cercle. Il termine le tournoi sans aucune défaite avec 2 victoires et 4 parties nulles.

Dans la section Relève I, c’est le favori Michel Arsenault qui remporte le tournoi.

Finalement, au bris d’égalité, Joseph Morel remporte la section Relève II. Alex Danilov termine aussi avec 5 points.

Le Cercle a remis un prix pour le meilleur -1400. C’est Raymond Labelle et Louis Gaudreau qui, conjointement, le remporte.

Section Championnat  
Joueur Cote 1 2 3 4 Score
1 Michel Desjardins 1880 ½½ 01 ½1
2 Fabien Gagnon 1955 ½½ 4
3 Bruno Laferrière 1908 10 3
4 Gilles Groleau 1937 ½0
Section RELÈVE I
Joueur Cote 1 2 3 4 Score
1 Fouad Akrib 1781 01 01
2 Daniel Lavergne 1767 ½½ 00
3 Gilles Jobin 1753 10 ½½ 10 3
4 Michel Arsenault 1860 10 11 01 4

Section RELÈVE II

# Joueur Cote 1 2 3 4 5 6 Score
1 Danilov, Alex 1730 +7B +9N -2B +11N +8B +5N 5
2 Morel, Joseph 1716 +13N +10B +1N +5B +4B -3N 5
3 Menard, Marc 1468 =18N +17B -11B =7N +9B +2B 4
4 Berthiaume, Serge 1466 +25B -8B +10N +16B -2N +11B 4
5 Laurin, Marcel 1583 =0 +14B +8N -2N +17B -1B 3.5
6 Lessard, Alex 1522 +23B =0 =0 X =16N +13B 3.5
7 Lemieux, Denis 1461 -1N +22B =15N =3B =10N +16B 3.5
8 Raymond, Daniel 1643 +16B +4N -5B =13N -1N =10B 3
9 Seguin, Hubert 1590 +12N -1B -13N +22B -3N +17N 3
10 Arsenault, Yves 1582 +22B -2N -4B +24N =7B =8N 3
11 Lecorre, Joel 1568 =17N +18B +3N -1B =13B -4N 3
12 Pilon, Robert 1513 -9B =0 =0 X +22N +20B 3
13 Sabourin, Yves 1427 -2B +23N +9B =8B =11N -6N 3
14 Bourbonnais, Luc 1297 =0 -5N -17B +23N =0 +21N 3
15 Potvin, Daniel 1544 =0 =0 =7B -17N +18B X 2.5
16 Labelle, Raymond 1363 -8N +25B +20B -4N =6B -7N 2.5
17 Gaudreau, Louis 1223 =11B -3N +14N +15B -5N -9B 2.5
18 Simard, Paul 1111 =3B -11N -22N +25B -15N +23B 2.5
19 Piche, Guy 1663 =0 =0 X +20N X X 2
20 Raymond, Robert 1341 =0 =0 -16N -19B +23B -12N 2
21 Dupond-Mageau, Nicolas 1264 =0 =0 X X +25N -14B 2
22 Traversy, Pierre 1223 -10N -7N +18B -9N -12B +25B 2
23 Arcand, Pierre 1142 -6N -13B +25N -14B -20N -18N 1
24 Lamoureux, Gilbert 0 =0 =0 X -10B X X 1
25 Legare, Gilles 1094 -4N -16N -23B -18N -21B -22N 0

Fichier PGN officiel (version 2 – 9h11, 11 mai) contenant les 12 parties de la section Championnat, les 12 parties de la section Relève I et 59 parties de la section Relève II. De cette dernière, il ne manque qu’une seule partie.

Dans les parties de cette ronde, j’ai inclus la partie de 5e ronde entre Fabien et Michel.

Mini TORO



HORAIRE
Samedi 6 juin 2015
- Inscriptions tardives : 12h00 à 12h30
- Rondes: 1-13h00 2-14h00 3-15h00
- Remise des prix : 16h00

FORMAT
25min/mat + 5 secondes d’incrémentation par coup
Rotation par groupes de 4 joueurs selon la cote FQE.

EMPLACEMENT
LA MAISON DU CITOYEN
25, rue Laurier, Gatineau (Québec)

PRIX
Premier de chaque groupe : 30$

FRAIS D’INSCRIPTION
15$ (5$ de plus si reçus après le 2 juin ou sur place)
Les joueurs doivent être membres de la FQE ou de la FCE

INSCRIPTION ET PAIEMENT
Par chèque ou mandat à l’ordre de : Ligue d’échecs de l’Outaouais 491, rue Saint-Luc, Gatineau (Québec), J8P 3G3
En personne aux clubs d’échecs de Gatineau et d’Aylmer

INFORMATIONS
Marcel Laurin (organisateur) : 819-643-6505 marcelllaurin@videotron.ca


Vous pouvez télécharger cette annonce en format PDF.

Championnat CEH (Ronde 5)

Voici les classements après 5 rondes. La partie Desjardins-Gagnon sera sans doute publiée vendredi. Noubliez pas que la dernière ronde a lieu ce samedi : elle débute à 10 h.

Je vous présente cette semaine une petite vidéo (très rapidement réalisée) illustrant comment cet article est produit. J’ai fait quelques erreurs. Par exemple, à un moment donné, je parle de la partie de messieurs Raymond et Labelle alors qu’il s’agit de la partie entre messieurs Lessard et Labelle.

Je vous conseille de regarder la vidéo en plein écran.

Section Championnat Appariements

R1 1×4 2×3
R2 4×3 1×2
R3 2×4 3×1
R4 4×1 3×2
R5 3×4 2×1
R6 4×2 1×3

Joueur Cote 1 2 3 4 Score
1 Michel Desjardins 1880 ½½ 0 ½1
2 Fabien Gagnon 1955 ½½ 4
3 Bruno Laferrière 1908 1 3
4 Gilles Groleau 1937 ½0
Section RELÈVE I
Joueur Cote 1 2 3 4 Score
1 Fouad Akrib 1781 0 01
2 Daniel Lavergne 1767 ½½ 0
3 Gilles Jobin 1753 1 ½½ 10 3
4 Michel Arsenault 1860 10 1 01 3

Section RELÈVE II

# Joueur Cote 1 2 3 4 5 Score
1 Morel, Joseph 1716 +7N +9B +2N +3B +6B 5
2 Danilov, Alex 1730 +12B +16N -1B +4N +8B 4
3 Laurin, Marcel 1583 =0 +19B +8N -1N +14B 3.5
4 Lecorre, Joel 1568 =14N +21B +5N -2B =7B 3
5 Menard, Marc 1468 =21N +14B -4B =12N +16B 3
6 Berthiaume, Serge 1466 +25B -8B +9N +13B -1N 3
7 Sabourin, Yves 1427 -1B +23N +16B =8B =4N 3
8 Raymond, Daniel 1643 +13B +6N -3B =7N -2N 2.5
9 Arsenault, Yves 1582 +22B -1N -6B +24N =12B 2.5
10 Potvin, Daniel 1544 =0 =0 =12B -14N +21B 2.5
11 Lessard, Alex 1522 +23B =0 =0 X =13N 2.5
12 Lemieux, Denis 1461 -2N +22B =10N =5B =9N 2.5
13 Labelle, Raymond 1363 -8N +25B +18B -6N =11B 2.5
14 Gaudreau, Louis 1223 =4B -5N +19N +10B -3N 2.5
15 Piche, Guy 1663 =0 =0 X +18N X 2
16 Séguin, Hubert 1590 +17N -2B -7N +22B -5N 2
17 Pilon, Robert 1513 -16B =0 =0 X +22N 2
18 Raymond, Robert 1341 =0 =0 -13N -15B +23B 2
19 Bourbonnais, Luc 1297 =0 -3N -14B +23N =0 2
20 Dupond-Mageau, Nicolas 1264 =0 =0 X X +25N 2
21 Simard, Paul 1111 =5B -4N -22N +25B -10N 1.5
22 Traversy, Pierre 1223 -9N -12N +21B -16N -17B 1
23 Arcand, Pierre 1142 -11N -7B +25N -19B -18N 1
24 Lamoureux, Gilbert 0 =0 =0 X -9B X 1
25 Legare, Gilles 1094 -6N -13N -23B -21N -20B 0

Fichier PGN de la 5e ronde.

Si vous trouvez des erreurs, n’hésitez pas à communiquer avec moi.

Je n’ai eu à entrer que 3 ou 4 parties cette semaine. Mes remerciements à MM. Labelle, Lecorre, Danilov, Laferrière, Simard, Potvin, Traversy, Bourbonnais (3 parties!), Séguin et Akrib. J’espère n’oublier personne.

CHAMPIONNAT JEUNESSE DE L’OUTAOUAIS 2015

Les 2 et 3 mai 2015 avait lieu le championnat jeunesse de l’Outaouais à Aylmer. Dans la section ouverte (moins de 16 ans), 5 joueurs s’affrontaient pour le titre de champion cadet de l’Outaouais. Le champion défendant, Alexis Poirier, n’aurait pas la tâche facile. Il faisait face au champion 2013, Étienne Latreille et à trois autres jeunes joueurs en progression, Nicolas Dupont-Mageau, Anthony Massé-Garneau et finalement Alexis Meunier qui, seul joueur dans la section moins de 14 ans, s’est retrouvé dans la section championnat. Après de chaudes luttes, c’est Nicolas Dupont-Mageau, invaincu, qui termine avec les grands honneurs et devient le nouveau champion cadet de la LÉO. Félicitations Nicolas!

Alexis Poirier, le champion Nicolas Dupont-Mageau et Étiennet Latreille.

Alexis Poirier, le champion Nicolas Dupont-Mageau et Étienne Latreille.


26 autres jeunes ont rivalisé dans les sections moins de 8 ans, de 10 ans et moins de 12 ans. Ces joueurs sont la relève régionale aux échecs et il est bien de les voir commencer très jeunes à prendre de l’expérience en compétition.

Les résultats complets sont sur le site de l’organisateur et arbitre du tournoi : www.regisbellemare.com.

Voici les résultats pour les trophées de chaque section:

Moins de 8 ans

1- Eric Yuan – 4/5
2- Alexandre Lamer – 4/5
3- Richie Zao – 4/5
Meilleure fille – Joyce Deng – 2/5

Moins de 10 ans

1- Neven Sass – 5/5
2- Marc-Antoine Brunet – 3/5
3- Alexandre Damarwan – 3/5
Meilleur fille – Emeraude Armas 1.5/5

Moins de 12 ans

1- Akaiyan Duquet- 5/5
2- Alexis St-Jean 4/5
3- Sacha Couture-Kenny 3/5

Moins de 14 ans

1- Felix Meunier

Moins de 16 ans – Section ouverte championnat cadet

1- Nicolas Dupont-Mageau – 4/4 CHAMPION CADET 2015 DE LA LEO
2- Etienne Latreille
3- Alexis Poirier

Un rappel que tous les joueurs qui ont terminé avec 2.5 points ou plus dans leur section peuvent s’inscrire au championnat jeunesse du Canada 2015 qui se tiendra à Windsor du 6 au 9 juillet. Ce tournoi est un grand événement échiquéen où s’affronte plusieurs centaines de joueurs d’un peu partout au Canada afin de se tailler une place sur l’équipe canadienne du championnat du monde qui aura lieu en Grèce. Voir le site internet du championnat.

Alexis St-Jean, Akaiyan Duquet et Sacha Couture-Kenny

Un grand merci aux bénévoles du Club d’échecs d’Aylmer : Agnes Tremblay à la réception et l’inscription ainsi que Jean-Philippe Cayen et Georges Richard pour l’aide à l’arbitrage. Merci également à la ville de Gatineau et le service des loisirs du secteur Aylmer pour leur soutien au niveau de la salle de tournoi.

Championnat du CEH (ronde 4)

Discussions intéressantes hier à propos de l’entrée des parties. D’abord, avec Daniel Lavergne, tout juste avant de commencer notre engagement.

- Si je suis arbitre l’an prochain, je pourrais sans doute t’aider à entrer les parties.
- Ah oui ?
- Puisqu’on a l’ordinateur ici, je pourrais les entrer au fur et à mesure qu’elles se terminent. Je mettrais ça sur une clé USB, et ça te ferait ça de moins à faire.

Bonne idée !

Vers la fin de la soirée, cette fois avec Luc Bourbonnais.

- Tu as des parties à me passer ?
- Tu veux en entrer ?
- Oui oui, j’ai un peu de temps demain.

Et je lui en ai donné cinq ou six. Elles étaient toutes dans ma boîte de courriel dès 10h le mercredi matin !

Puis, tout juste avant mon départ, cette fois avec Michel Desjardins.

- Gilles, je me demande si tu ne devrais pas retarder la publication des parties au jeudi ?
- Pourquoi donc? lui répondis-je.
- C’est peut-être plus encourageant de t’envoyer la partie commentée, car si elles sont déjà publiées, la motivation est moins présente pour le faire.

En revenant à la maison, j’ai réfléchi à tout ça : (1) Je constate que la publication des parties de nos joueurs est vraiment appréciée. (2) Plusieurs veulent donner un coup de main. D’ailleurs, vous êtes de plus en plus nombreux à me faire parvenir un pgn très rapidement – voire dans la soirée même ! (3) On aime lire les parties commentées. Ce dernier point est intéressant. C’est pourquoi, sans doute pour la prochaine saison, je pense ajouter une section du genre «Parties commentées», car n’est-il par reconnu que commenter ses propres parties est un exercice fort enrichissant et une façon d’améliorer sensiblement son jeu ? En passant, saviez-vous que depuis qu’il est en ligne, notre site a publié plus de 2000 parties ? Un projet (avec Guy Lacourse) est d’ailleurs en préparation afin de rendre le tout disponible dans une seule base de données.

Je vous laisse sur ses réflexions. Écrivez-moi si vous désirez ajouter les vôtres. Avec votre permission, je pourrais les publier ici.

Section Championnat Appariements

R1 1×4 2×3
R2 4×3 1×2
R3 2×4 3×1
R4 4×1 3×2
R5 3×4 2×1
R6 4×2 1×3

Joueur Cote 1 2 3 4 Score
1 Michel Desjardins 1880 ½ 0 ½1 2
2 Fabien Gagnon 1955 ½ 1 3
3 Bruno Laferrière 1908 1 1
4 Gilles Groleau 1937 ½0 0 0 ½
Section RELÈVE I
Joueur Cote 1 2 3 4 Score
1 Fouad Akrib 1781 0 0 01 1
2 Daniel Lavergne 1767 1 ½½ 0 2
3 Gilles Jobin 1753 1 ½½ 1 3
4 Michel Arsenault 1860 10 1 0 2

Section RELÈVE II

# Joueur Cote 1 2 3 4 Score
1 Morel, Joseph 1716 +7N +11B +2N +5B 4
2 Danilov, Alex 1730 +14B +10N -1B +6N 3
3 Berthiaume, Serge 1466 +24B -4B +11N +15B 3
4 Raymond, Daniel 1643 +15B +3N -5B =7N 2.5
5 Laurin, Marcel 1583 =0 +17B +4N -1N 2.5
6 Lecorre, Joel 1568 =8N +18B +13N -2B 2.5
7 Sabourin, Yves 1427 -1B +22N +10B =4B 2.5
8 Gaudreau, Louis 1223 =6B -13N +17N +16B 2.5
9 Piche, Guy 1663 =0 =0 X +20N 2
10 Séguin, Hubert 1590 +19N -2B -7N +21B 2
11 Arsenault, Yves 1582 +21B -1N -3B +23N 2
12 Lessard, Alex 1522 +22B =0 =0 X 2
13 Menard, Marc 1468 =18N +8B -6B =14N 2
14 Lemieux, Denis 1461 -2N +21B =16N =13B 2
15 Labelle, Raymond 1363 -4N +24B +20B -3N 2
16 Potvin, Daniel 1544 =0 =0 =14B -8N 1.5
17 Bourbonnais, Luc 1297 =0 -5N -8B +22N 1.5
18 Simard, Paul 1111 =13B -6N -21N +24B 1.5
19 Pilon, Robert 1513 -10B =0 =0 X 1
20 Raymond, Robert 1341 =0 =0 -15N -9B 1
21 Traversy, Pierre 1223 -11N -14N +18B -10N 1
22 Arcand, Pierre 1142 -12N -7B +24N -17B 1
23 Lamoureux, Gilbert 0 =0 =0 X -11B 1
24 Legare, Gilles 1094 -3N -15N -22B -18N 0

Merci à Luc Bourbonnais, Michel Desjardins, Alex Danilov, Raymond Labelle, Daniel Potvin, Fouad Akrib, Pierre Traversy, Paul Simard et Michel Arsenault.

N’hésitez pas à m’écrire si vous trouvez des erreurs.

PGN (rondes 1 à 4) – Version révisée 30.04.15 10h49
En passant, si vous ne désirez que les parties de cette ronde, cliquez sur la case D8. Pour inverser l’échiquier, c’est la case E7.

Championnat CEH (ronde 3)

Nous sommes déjà à mi-parcours au championnat du CEH.

Dans la section Championnat, Fabien est toujours aussi constant et mène le groupe avec 2.5 La surprise est sans doute les deux défaites consécutives de Gilles Groleau, un événement qui ne lui arrive que très rarement. Remarquons aussi la belle performance de Bruno qui, il faut bien le dire, n’a pas joué beaucoup depuis les Fêtes.

Dans la section Relève I, ma nulle miraculeuse contre Daniel, et mon gain très chanceux contre Michel me propulse au premier rang. Plus surprenantes cependant sont les trois défaites de notre ami Fouad. Je suis convaincu qu’il saura se reprendre dans la deuxième portion du tournoi.

Dans la section Relève II, il faut noter le score parfait de Joseph. Je pense que s’il fallait donner un prix au joueur le plus surprenant de l’année, il faudrait le considérer. Tout comme Marc Ménard d’ailleurs qui a tout de même eu de bonnes performances au début de la saison. Il faudra le surveiller jusqu’à la fin !

Arsenault-Berthiaume

Arsenault-Berthiaume
Position après 80. Re4.


Je termine avec une petite histoire. Cela s’est passé pendant la partie des sympathiques Yves Arsenault (Blancs) et Serge Berthiaume (Noirs.) J’étais debout à la droite de Serge et je suivais attentivement la finale depuis le 50e coup alors que les joueurs avaient 2-3 minutes au cadran.

Ci-contre, la position après le 80e coup des Blancs. Serge venait d’asséner des millions d’échecs (bon, j’exagère toujours un peu) au Roi adverse. Il lui restait environ 70 secondes au cadran. Je le vis alors prendre sa Dame et la poser en… h4. Je crois avoir sourcillé quelque peu. Une seconde plus tard, Serge réalisa sa bourde, mais sans trop le laisser paraître. Je regardais Yves. Il n’avait pas vraiment changé de position depuis déjà 10 coups, car il cherchait, à chacun de ceux-ci, la meilleure position pour son Roi. Yves fixait le centre de l’échiquier. Plusieurs secondes passèrent. Mais pour Serge, cela a dû lui paraître très long. Yves prit finalement sa décision. Et il bougea… son Roi !!! Et Serge, et moi n’avons pu retenir un rire d’étonnement, de stupéfaction. Yves nous regarda, surpris de notre réaction. Serge captura alors la Dame blanche… Et Yves de lâcher, abasourdi : « Avoir travaillé si fort pour perdre en un demi coup une partie gagnante en un demi coup.»

Le classement des trois sections après 3 rondes.

Section Championnat Appariements

R1 1×4 2×3
R2 4×3 1×2
R3 2×4 3×1
R4 4×1 3×2
R5 3×4 2×1
R6 4×2 1×3

Joueur Cote 1 2 3 4 Score
1 Michel Desjardins 1880 ½ 0 ½ 1
2 Fabien Gagnon 1955 ½ 1 1
3 Bruno Laferrière 1908 1 0 1 2
4 Gilles Groleau 1937 ½ 0 0 ½
Section RELÈVE I
Joueur Cote 1 2 3 4 Score
1 Fouad Akrib 1781 0 0 0 0
2 Daniel Lavergne 1767 1 ½ 0
3 Gilles Jobin 1753 1 ½ 1
4 Michel Arsenault 1860 1 1 0 2

Section RELÈVE II

# Joueur Cote 1 2 3 Score
1 Morel, Joseph 1716 +8N +15B +4N 3
2 Laurin, Marcel 1583 =0 +20B +5N 2.5
3 Lecorre, Joel 1568 =13N +21B +11N 2.5
4 Danilov, Alex 1730 +12B +14N -1B 2
5 Raymond, Daniel 1643 +9B +7N -2B 2
6 Lessard, Alex 1522 +19B =0 =0 2
7 Berthiaume, Serge 1466 +22B -5B +15N 2
8 Sabourin, Yves 1427 -1B +19N +14B 2
9 Labelle, Raymond 1363 -5N +22B +17B 2
10 Potvin, Daniel 1544 =0 =0 =12B 1.5
11 Menard, Marc 1468 =21N +13B -3B 1.5
12 Lemieux, Denis 1461 -4N +18B =10N 1.5
13 Gaudreau, Louis 1223 =3B -11N +20N 1.5
14 Séguin, Hubert 1590 +16N -4B -8N 1
15 Arsenault, Yves 1582 +18B -1N -7B 1
16 Pilon, Robert 1513 -14B =0 =0 1
17 Raymond, Robert 1341 =0 =0 -9N 1
18 Traversy, Pierre 1223 -15N -12N +21B 1
19 Arcand, Pierre 1142 -6N -8B +22N 1
20 Bourbonnais, Luc 1297 =0 -2N -13B 0.5
21 Simard, Paul 1111 =11B -3N -18N 0.5
22 Legare, Gilles 1094 -7N -9N -19B 0

Fichier PGN (Contient les rondes 1 à 3) (Je remercie Alex Danilov, Daniel Potvin, Raymond Labelle, Hubert Séguin, Fabien Gagnon, Luc Bourbonnais, Paul Simard et Marcel Laurin.)

Championnat CEH (ronde 2)

Voici le classement après la deuxième ronde.

Puisque le temps me manque pour un court commentaire sur les parties, et comme je ne veux pas en retarder la publication, les voici donc. Quelques parties sont cependant commentées.

Notez que le fichier PGN contient les rondes 1 et 2.

Merci aux nombreux joueurs pour la transcription de leurs coups !

Section Championnat Appariements

R1 1×4 2×3
R2 4×3 1×2
R3 2×4 3×1
R4 4×1 3×2
R5 3×4 2×1
R6 4×2 1×3

Joueur Cote 1 2 3 4 Score
1 Michel Desjardins 1880 ½ ½ 1
2 Fabien Gagnon 1955 ½ 1
3 Bruno Laferrière 1908 0 1 1
4 Gilles Groleau 1937 ½ 0 ½
Section RELÈVE I
Joueur Cote 1 2 3 4 Score
1 Fouad Akrib 1781 0 0 0
2 Daniel Lavergne 1767 1 ½
3 Gilles Jobin 1753 ½ 1
4 Michel Arsenault 1860 1 0 1

Section RELÈVE II

# Joueur Cote 1 2 Score
1 Danilov, Alex 1730 +12B +8N 2
2 Morel, Joseph 1716 +13N +9B 2
3 Raymond, Daniel 1643 +14B +11N 2
4 Laurin, Marcel 1583 =0 +16B
5 Lecorre, Joel 1568 =17N +18B
6 Lessard, Alex 1522 +20B =0
7 Menard, Marc 1468 =18N +17B
8 Séguin, Hubert 1590 +15N -1B 1
9 Arsenault, Yves 1582 +19B -2N 1
10 Potvin, Daniel 1544 =0 =0 1
11 Berthiaume, Serge 1466 +21B -3B 1
12 Lemieux, Denis 1461 -1N +19B 1
13 Sabourin, Yves 1427 -2B +20N 1
14 Labelle, Raymond 1363 -3N +21B 1
15 Pilon, Robert 1513 -8B =0 ½
16 Bourbonnais, Luc 1297 =0 -4N ½
17 Gaudreau, Louis 1223 =5B -7N ½
18 Simard, Paul 1111 =7B -5N ½
19 Traversy, Pierre 1223 -9N -12N 0
20 Arcand, Pierre 1142 -6N -13B 0
21 Legare, Gilles 1094 -11N -14N 0

PGN (rondes 1 et 2)

Une journée mémorable à saveur d’érable

La Cabane en bois rond était le théâtre de notre annuelle partie de sucre échiquéenne le vendredi 27 mars et il y avait foule à la porte lors de l’inscription tardive de dernières minutes.

Situé tout près du Cégep de l’Outaouais, ce magnifique bâtiment a des allures d’une authentique cabane à sucre et abrite la Corporation des Aînés de l’Outaouais. Nous pouvions donc compter sur leur présence pour notre activité printanière et l’arrivée endiablée de nombreux jeunes joueurs, profitant d’une journée pédagogique, en a fait sourire plus d’un par leur curiosité, leur enthousiasme et leur entrain. Il y avait de la vie dans la cabane !

Au menu, un dîner traditionnel de circonstance, soupe aux pois, pâté à la viande, jambon, œufs dans du sirop d’érable, patates rissolées, oreilles de crisse, crêpes et dégustation de tire d’érable ont rassasié nos affamés invités. Il y avait même un violonneux qui par ses airs d’antan de reels et de rigodons a su créer l’agréable et amicale ambiance recherchée. En tout, ils étaient 70 adultes ou aînés et une cinquantaine de jeunes âgés pour la plupart entre 8 et 12 ans.

Une fois l’excellent repas terminé, nous sommes allés dans une autre salle adjacente, harmonieusement décorée de pièces d’échecs géantes, pour le début du tournoi prévu autour de 13h30. Deux équipes, celle des jeunes et celle des aînés, étaient composées de 30 joueurs chacune et s’affrontaient en permanence jusqu’à 16h. Les parties mettaient aux prises des joueurs de même calibre malgré leur différence d’âge et ceux-ci tentaient de remporter les deux points liés à leur duel de deux parties en alternant les couleurs. À mesure que les parties se terminaient, je notais les résultats et faisait un cumulatif. Par la suite, je trouvais d’autres adversaires compatibles aux joueurs libres et la succession des duels se continuait.

Lors de la première heure, c’est l’équipe des jeunes qui avait les devants. Par la suite, ils se sont fait rattrapper par les aînés au milieu de l’après-midi et finalement, ces derniers l’ont emporté au score de 55 points contre 45. Bravo aux jeunes qui ont donné la frousse à nos vétérans et qui ont fort bien démontré leur beau talent brut. Avec un peu plus d’expérience, ils auraient pu causer une surprise ! Félicitations à l’équipe des aînés pour leur calme et leur belle résistance qui leur a permis de remonter la pente et de l’emporter au finish !

Il y avait beaucoup de sourires de satisfaction à la fin de la compétition. De nombreux jeunes étaient fiers d’eux et nos aînés aussi l’étaient tout autant, ravis d’avoir rencontré et affronté de si-jeunes joueurs d’échecs tellement prometteurs. Il y a eu plein de parties intéressantes et même très excitantes. Pour le retour à la maison, tous les participants ont eu droit à une délicieuse sucrerie à l’érable pour clôturer d’une manière savoureuse leur après-midi survolté.

Ce magnifique projet intergénérationnel a su rencontrer ses objectifs en permettant à nos aînés et à nos jeunes de vivre ensemble un bel après-midi ludique qui leur a permis de mieux se comprendre et de se rapprocher. Il était plaisant de voir autant dans les yeux de ces enfants que des plus grands un bonheur mutuel de complicité autant durant le repas que durant les parties. Les nombreux sourires disaient tout. Nous avons reçu beaucoup d’éloges et de félicitations pour ce bel événement réussi.

La Ligue d’Échecs de l’Outaouais tient à remercier la Ville de Gatineau, son agent de programmation M. Alexandre Pirsch et son responsable du développement communautaire M. Yvon Moreau pour leur belle vision moderne vis-à-vis l’accessibilité de la culture et des loisirs pour toutes les générations de Gatinois. Un gros merci pour leur implication et leur contribution qui ont fait en sorte que notre projet a remporté un franc succès.

De gros mercis à la CORPO ou Association des Aînés de la Cabane, en particulier son Président Monsieur Gilles Bilodeau; au Relais des Jeunes Gatinois, soit le Président Michel St-Amour et le Directeur Général Guylain Hotte; le traiteur Chez Jean-Guy pour l’excellent repas et service; le violonneux gatinois Yves Langlois et son acolyte spécialiste de la cuillère Pierre Duval; la Confiserie de Wakefield pour ses produits de sucre d’érable; de même que tous les participants et amoureux du jeu d’échecs et de sucre d’érable.

À l’an prochain !

Marcel Laurin,

organisateur d’événements échiquéens et président de la LÉO

Championnat du CEH (ronde 1)

Le championnat 2015 du Cercle d’échecs de Hull a pris son envol mardi soir.
Voici le classement après la première ronde.

Je remercie Alex Lessard, Alex Danilov, Paul Simard, Hubert Séguin, Raymond Labelle, Pierre Traversy, Fabien Gagnon, Michel Desjardins pour l’envoi de leurs parties. Plusieurs sont commentées.

Cette semaine, au lieu de petites réflexions personnelles sur les parties, je mets en ligne une courte vidéo prise en soirée dans la salle d’analyse. Confronter nos idées au post mortem, n’est-ce pas l’un des grands plaisirs de jouer dans un club?

Mise à jour 9 avril 16h30 : J’ai corrigé le nom des sections. De même, j’ai corrigé le fichier pgn qui contenait des erreurs d’identification du tournoi et de dates au niveau des entêtes. (Merci Fabien !)

Section Championnat Appariements

R1 1×4 2×3
R2 4×3 1×2
R3 2×4 3×1
R4 4×1 3×2
R5 3×4 2×1
R6 4×2 1×3

Joueur Cote 1 2 3 4 Score
1 Michel Desjardins 1880 ½ ½
2 Fabien Gagnon 1955 1 1
3 Bruno Laferrière 1908 0 0
4 Gilles Groleau 1937 ½ ½
Section RELÈVE I
Joueur Cote 1 2 3 4 Score
1 Fouad Akrib 1781 0 0
2 Daniel Lavergne 1767 ½ ½
3 Gilles Jobin 1753 ½ ½
4 Michel Arsenault 1860 1 1

Section RELÈVE II

# Joueur Cote 1 Score
1 Danilov, Alex 1730 +16B 1
2 Morel, Joseph 1716 +17N 1
3 Raymond, Daniel 1643 +18B 1
4 Séguin, Hubert 1590 +15N 1
5 Arsenault, Yves 1582 +19B 1
6 Lessard, Alex 1522 +20B 1
7 Berthiaume, Serge 1466 +21B 1
8 Laurin, Marcel 1583 =0 ½
9 Lecorre, Joel 1568 =13N ½
10 Potvin, Daniel 1544 =0 ½
11 Menard, Marc 1468 =14N ½
12 Bourbonnais, Luc 1297 =0 ½
13 Gaudreau, Louis 1223 =9B ½
14 Simard, Paul 1111 =11B ½
15 Pilon, Robert 1513 -4B 0
16 Lemieux, Denis 1461 -1N 0
17 Sabourin, Yves 1427 -2B 0
18 Labelle, Raymond 1363 -3N 0
19 Traversy, Pierre 1223 -5N 0
20 Arcand, Pierre 1142 -6N 0
21 Legare, Gilles 1094 -7N 0

PGN Ronde 1


Liste des joueurs
préinscrits au
TORO 2015

OPEN

Bator Sambuev (GMI)
Aman Hambleton (MI)
Jean Hébert (MI)
Joey Qin (MN)
David Gordon (MN)
Qiyu Zhou (MN) Championne du monde des moins de 14 ans.
Robert Gelblum (MN)
Nicholas Vettese (MN)
Armando Valdizon (MN)
Ramon J. Cova
Halldor Palsson (MN)
Dusan Simic (MN)
Félix Dumont
Yuen Tak Mok
Adam Adriaanse
Michel Desjardins
David Forget
Sammy Yao
Ben Kellar


Moins 1900

Alexander Danilov
Svitlana Demchenko
Robert Laszlo (Bye. r1)
Gilles G. Jobin
Jiehan Zhou
Guy Piché
Luc Villeneuve
Hubert Séguin
Joël Lecorre
Raymond Labelle (Bye r.1)
Gerhard Roth
Victor Bilodeau
Serge Legault
Fernando Echavarra-H.
Peter Arseneau
Dan Kearnan
François Simard
Olivier Bolduc (Bye r.2)
David Fei
Fouad Akrib
Fan Yang
Konstantin Vlasenko
Carl Montreuil (Bye r.1)

Moins de 1500

Valori Éthier
Guy Gignac
Pierre Arcand
Marc Ménard
Gilles Légaré
Yves Sabourin
Richard Lemieux
Paul Simard
Nabil Ketata
Gilbert Lamoureux
Étienne Latreille
Nicolas Dupont-Mageau
Anthony Massé-Garneau
Alexis Poirier
Agnes Tremblay
Gabriel Verreault
Éric Verreault
Sébastien Sabourin
Simon Yergeau
Marcel Gervais
Eric Murdoch
Evan Frangakis (Bye r.3)
Robert Raymond
Menotty Urquilla
Lucas Bernatchez

Prière de noter qu'il est possible que certains joueurs changent de section selon la cote qu'ils auront au début du tournoi.


Vous pouvez vous inscrire au TORO par courriel en écrivant à Marcel Laurin : marcelllaurin@videotron.ca.

Cliquez sur l'image ci-dessous pour obtenir tous les détails sur le TOURNOI OUVERT RÉGIONAL DE L'OUTAOUAIS 2015.
Félicitations à
Nicolas Dupont-Mageau
Champion Cadet 2015 de la LÉO.
Nouveau !
Régis Bellemare a lancé son nouveau site où vous trouverez l'information sur les tournois qu'il organise ou qu'il arbitre.
www.regisbellemare.com
Conseil d'administration

Marcel Laurin, président
Paul Simard, secrétaire
Nabil Ketata, trésorier
Gilles G. Jobin, directeur
Jacques Danis, directeur
Hubert Séguin, directeur
Nos commanditaires






Articles