Festival d’Échecs au CEH

Pour l’ouverture du Cercle d’échecs de Hull le 3 septembre prochain!

Attention : inscription gratuite en ligne avant le 3 septembre
(inscription sur place : 5$/personne (ou 10$/famille).

LA FULGURANTE ASCENSION AU SOMMET DU JEUNE CHAMPION LÉO 2019 DE 16 ANS, SÉBASTIEN AZAR

On ne l’a pas vu venir de nulle part celui-là et on ne comprend pas encore comment un si jeune joueur a pu, dès son arrivée, connaître autant de succès si rapidement jusqu’à devenir le nouveau champion en titre de l’Outaouais.

Quelle est sa recette magique ?

La plupart des nouveaux arrivants, jeunes ou plus âgés, doivent franchir les étapes, une à une, avant de hausser leur calibre de jeu autour des niveaux A ou B afin de pouvoir sérieusement compétitionner avec les meilleurs joueurs de l’Outaouais au Cercle d’Échecs de Hull. C’est normalement un processus de longue haleine qui peut prendre plusieurs années et, malheureusement, plusieurs d’entre eux n’y parviendront jamais.

Je connais bien Sébastien et je l’ai côtoyé tous les lundis lors de ses cinq années de Secondaire au collège St-Alexandre de la Gatineau où j’y anime l’activité échecs.

Mon rôle à cet endroit consiste à promouvoir les échecs et de former de nouveaux joueurs en leur apprenant adéquatement les règles du jeu et les éléments de base. Plusieurs de ces jeunes deviennent de vrais passionnés des 64 cases et vont progresser rapidement s’ils sont disciplinés et à l’écoute de mes conseils. Je leur porte une attention toute particulière ! Je les renseigne à propos des principes théoriques concernant les trois phases du jeu, les fais jouer avec des chronomètres, leur montre la notation des coups et le comportement exemplaire à avoir lors d’une partie.

En d’autres mots, j’en fais des vrais joueurs d’échecs bien outillés, susceptibles de fréquenter des clubs d’échecs, d’y avoir un bon début ou du moins un peu de succès pour ne pas trop se décourager des inévitables et douloureuses premières défaites.
Je tiens à souligner que j’utilise le même processus dans toutes les écoles primaires que je fréquente. Je fais découvrir à des centaines de jeunes, chaque année et avec un immense plaisir, la magie du jeu d’échecs et je peux vous dire qu’ils aiment ça, tout comme moi, en titi ce jeu-là ! Je m’attends à un gros déversement (je ne parle pas d’inondation de printemps) de style tsunami échiquéen bientôt par chez nous dans les années à venir et pour longtemps !

Aux vétérans joueurs d’échecs de tout l’Outaouais, vous êtes maintenant avertis de l’arrivée de cette nouvelle vague, soyez donc bien préparés; je vous conseille de mettre un bon gilet de sauvetage à votre Roi pour bien le protéger !

Malheureusement, chaque année partout au Québec, c’est au compte-goutte que l’on dénombre les nouveaux jeunes joueurs qui arrivent pour la première fois dans les tournois et qui y resteront. Ils sont très enthousiastes au début, puis la réalité les frappe, les résultats escomptés ne sont pas là, certains se découragent trop rapidement et disparaissent à tout jamais.

C’est le même phénomène en Outaouais et pour éviter cela à notre relève, mon devoir consiste à les voir arriver très bien préparés. Nonobstant la théorie, cela veut dire aussi de pouvoir s’acclimater peu à peu à ce nouvel environnement et de jouer dans beaucoup de tournois. Finalement leur faire comprendre, malgré leur jeune âge, qu’on doit s’attendre à de nombreuses défaites et de ne pas s’en faire avec cela. C’est aussi en perdant qu’on apprend ! Peu importe les résultats, on va s’améliorer avec le temps ! Et surtout de ne jamais lâcher !

Issu de ce groupe prospect St-Alex, Sébastien Azar est un joyau du nouvel alliage talent-travail-technologie de sa génération, en émergence au CEH et qui explique en partie son départ-canon !

J’ai eu la chance de l’interviewer début juillet à ce propos pour mieux comprendre son parcours jusqu’au titre, savoir ce qu’il a fait de particulier pour s’améliorer si vite et ce qu’il envisage de faire pour encore progresser.

Cette entrevue nous permet de le démystifier et le fait mieux connaître sous ses vrais traits. Mais, je tiens à dire que Sébastien est un jeune homme posé, un peu timide et peu volubile. Il est humble et d’une belle franchise, pèse bien ses mots, répond à toutes les questions, mais pas plus ! Le connaissant assez bien, je me permets d’ajouter après chacune de ses réponses à mes questions un court commentaire qui lui sied. Il s’agit en fait d’un simple complément pour pallier un manque d’information important à mes yeux à propos de notre jeune champion pour le bénéfice des curieux lecteurs de Matoutaouais.

Sébastien Azar félicité par Marcel Laurin.

QUESTION 1
Qui t’a appris à jouer aux échecs et quel âge avais-tu ?

RÉPONSE
Mon père m’a montré les règles du jeu lorsque j’avais 5 ans. Il n’était pas du calibre des joueurs de compétition mais nous avions beaucoup de plaisir à jouer ensemble occasionnellement à la maison sous le regard approbateur de ma mère. Ensuite, ce fut beaucoup votre présence au collège St-Alex qui m’a donné la vraie piqûre !

COMMENTAIRE
Il est important pour tout jeune joueur d’échecs d’avoir le support de ses parents. Simplement l’accompagner à la découverte de ce mystérieux et complexe divertissement le sécurise, attise sa curiosité et lui donne le goût de mieux comprendre l’essence du jeu.

Par un juste calcul, les accessibles réponses à une position donnée permet de trouver des solutions plausibles qui apparaissent parfois obligatoires, d’autres fois peut être nécessaires, mais au moins satisfaisantes (selon notre niveau). C’est déjà un chemin factuel qui conduira inévitablement, coup après coup, vers une nécessaire conception, voire une quelconque maîtrise, qui se développe peu à peu vers notre meilleure façon de jouer. C’est vraiment la manière idéale de débuter et Sébastien est privilégié d’avoir des parents de cet acabit pour l’aider.

J’ai rencontré quelques fois papa Jean qui accompagnait Sébastien dans différentes Fêtes de quartier à Gatineau ou événements comme la St-Jean et Les Merveilles de Sable lors des dernières années. La LÉO profite de ces événements durant l’été pour se faire connaître et ce sympathique monsieur y passait de beaux après-midis tout en assurant le transport de fiston. J’ai aussi reçu de maman Rita des courriels de félicitations pour les succès autant des joueurs d’échecs du collège St-Alex que ceux de son fils. Je l’en remercie! Elle connaît bien les réels bénéfices intellectuels reliés à l’apprentissage du jeu d’échecs et encourage son enseignement dans le milieu scolaire.

QUESTION 2
Quelles sont maintenant tes ambitions de joueur d’échecs de compétition ?

RÉPONSE
J’y vais un niveau à la fois, donc je vise celui d’Expert comme prochaine étape. Si je n’y arrive pas, ce n’est pas grave car j’aurai essayé. Le plus important pour moi, actuellement, est la réussite de mes études en science et je compte aller à l’université un jour.

COMMENTAIRE
Sébastien a actuellement une cote FQE de 1906 en seulement 32 parties jouées. Compte tenu de son âge, il devrait continuer de progresser allègrement vers le niveau Expert d’ici quelques tournois. Mais il peut être freiné par le temps alloué à ses études (ça va de soi) et par le système Élo qui ne pardonne pas les imprévues défaites ou parties nulles contre des joueurs plus bas cotés. Résultat, la punition est sévère par un retranchement allant jusqu’à 30 points à sa belle haute cote pour une seule partie perdue contre ces joueurs. Il ne faudrait surtout pas avoir une mauvaise séquence qui perdure !

Demandez-le aux meilleurs joueurs de chez nous; certains stagnent au même niveau depuis plusieurs années et beaucoup d’autres régressent continuellement avec le temps, ayant comme excuse le vieillissement.
Nous n’avons jamais eu en 40 ans de Maître National (MN) issu de la Ligue d’Échecs de l’Outaouais et Sébastien y serait le premier s’il arrive là.

Heureusement, lors des dernières années, quelques-uns de nos joueurs ont atteint le Niveau Expert. D’autres sont si près de ce but depuis fort longtemps, à peine une poignée de points de cette symbolique barre fixée à 2000, n’arrivent pas à la franchir mais finiront bien par y arriver. Leur ténacité devrait finir par payer et nous leur souhaitons de tout cœur d’y parvenir !

Je crois que quelques MN apparaîtront probablement en Outaouais dans les premières années de la nouvelle décade car une abondante bonne relève fait déjà des progrès incroyables dans cette direction et prendront fièrement le flambeau LÉO. Sébastien fait sûrement partie de ce groupe en étant déjà leur modèle !

QUESTION 3
Que comptes-tu faire pour être un digne champion LÉO ?

RÉPONSE
Je vais continuer de jouer régulièrement au CEH à compter de septembre. Je serai disponible pour les joueurs qui me demanderont d’analyser leur partie et je leur donnerai mon point de vue dans le but de les aider. Je suis aussi ouvert à faire des simultanées ou encore des exposés sur des thèmes spécifiques qui me sont chers, si je reçois des offres intéressantes selon ma disponibilité.

COMMENTAIRE
La ligue d’échecs de l’Outaouais aurait intérêt à mieux faire connaître son jeune champion. Peut-être que les médias traditionnels seraient une bonne opportunité.
Sébastien représente parfaitement le succès de la visée LÉO d’avoir beaucoup de jeunes joueurs sérieux lors de ses activités. C’est une vraie chance en or qui s’offre, il faut la saisir ! Un reportage dans le Journal Le Droit, le voir jouer quelques parties à la télé communautaire MAtv ou une entrevue radiophonique à la chaîne ICI Radio-Canada auraient un bel impact pour la promotion du jeu d’échecs chez nous. On est sur un bel élan, c’est de la publicité gratuite et c’est facile à organiser. Pourquoi pas tenter d’aller dans cette direction ?

QUESTION 4
Comment expliques-tu ton incroyable parcours jusqu’au titre suprême LÉO 2019 ?

RÉPONSE
À mesure que la saison avançait, j’obtenais de bons résultats contre les meilleurs joueurs dans plusieurs tournois. Cela ne m’a pas enflé la tête mais a tout de même augmenté ma confiance. Je n’étais plus intimidé par la cote de mes adversaires, j’avais confiance en mes moyens, travaillais toujours fort pour chacun de mes coups et utilisais de façon appropriée le temps au cadran.

J’ai été chanceux par mes performances des derniers tournois de hausser ma cote juste assez pour obtenir la huitième place encore disponible de la section Championnat.

Pour ce qui est du tournoi, j’ai été patient tout en jouant dans mes limites et selon mon style pas trop agressif mais solidement positionnel. J’ai évité si possible de commettre des erreurs et profité largement de celles de mes adversaires.
Encore une fois, la chance était de mon côté, surtout en vertu du résultat de la dernière ronde. Ma seule défaite ne m’a pas trop fait mal malgré tout et je suis très fier d’être le nouveau Champion LÉO.

COMMENTAIRE
La période mi-saison CEH de septembre à Noël a été un temps d’apprentissage pour Sébastien qui lui a permis de se familiariser avec le fonctionnement de ce club d’échecs, d’apprendre à connaître des adversaires de différents niveaux, de s’y adapter et de préparer à faire jaillir à partir de janvier un immense talent en latence. C’est ce qui est arrivé jusqu’à son couronnement.
Pour ce qui est de la chance, il a un peu raison mais on fait un peu sa chance comme on dit !

QUESTION 5
Que dois-tu améliorer pour encore progresser ?

RÉPONSE
J’ai tout l’été pour étudier avec rigueur certaines ouvertures. Je m’intéresse en particulier à 1 d4… ou Pion Dame, tout en testant de solides défenses des Noirs pour la contrer de différentes façons.

J’essaierai de résoudre plusieurs problèmes d’échecs reliées à des savantes combinaisons pour aiguiser mes réflexes tactiques.

Je dois aussi améliorer ma vitesse de calcul qui me permettra d’éviter de fâcheuses pressions de temps, quelques fois en position désavantageuse, et qui provoquent généralement des erreurs et parfois même l’ultime erreur. Il faut corriger ses lacunes et c’en est une !

COMMENTAIRE
Il faut toujours essayer de s’améliorer et bravo à Sébastien qui ne dormira pas sur ses lauriers durant les vacances estivales.
Notre champion sera encore plus difficile à vaincre à partir de septembre et devrait connaître une saison LÉO 2019-2020 du tonnerre !

Bon règne champion !

Marcel Laurin,
Arbitre National FIDE
Entraîneur Senior FQE

Championnat d’Échecs CSA 2019
Sébastien Azar conserve son titre
Nishka Patel-Kossowsky Championne

ACTIVITÉ PLUS POPULAIRE QUE JAMAIS

Le jeu d’échecs gagne en popularité au Collège St-Alexandre de la Gatineau et ils
sont maintenant plus de 250 élèves des 2 cycles à y prendre goût en jouant
occasionnellement quelques parties sur l’heure du midi. Je vais au collège depuis
quelques années, tous les lundis de septembre à la mi-juin, maintenir la flamme
échiquéenne bien allumée ! Les mouvements des pièces et règlements associés à
ce jeu sont assez simples, mais pour pouvoir bien jouer et gagner quelques parties,
c’est plus compliqué et cela nécessite l’apprentissage des notions de base par un
entraîneur certifié.

J’accompagne donc tous ces jeunes à la cafétéria durant leur heure du dîner pour
tenter de leur transmettre les précieux principes reliés aux 3 phases d’une partie
d’échecs qui sont l’ouverture, le milieu de partie et la finale. Pour ceux et celles qui
sont néophytes, nous allons au petit local d’échecs situé à proximité qui a en
permanence un échiquier mural qui facilite la tâche d’enseigner simultanément à 5
ou 6 intéressés les règles du jeu. Puis, je supervise leurs premières confrontations et
corrige quelques erreurs presque normales associées au déroulement d’une partie
par un nouveau joueur. Lorsqu’ils sont prêts, ils peuvent aller rejoindre mieux nantis
les autres joueurs à la cafétéria, regarder les parties en cours et même y affronter
avec une meilleure confiance certains d’entre eux. Ils font dorénavant partie de la
vraie famille des joueurs d’échecs : ‘’Gens Una Sumus’’.

Par la suite, pour s’améliorer, il faut jouer beaucoup de parties et si possible, contre
de meilleurs joueurs que soi. Aujourd’hui, les jeunes ont l’avantage de pouvoir
progresser beaucoup plus rapidement que par le passé en utilisant une technologie
de pointe facilement accessible, des programmes informatiques mieux adaptés à
leurs besoins et même jouer en ligne n’importe quand.

UN QUALIFICATION HORS PAIR

À partir de la première semaine de mars, le premier volet du Championnat CSA
2019 s’est amorcé. D’une durée de 6 semaines, le tournoi de Qualification a attiré 56
joueurs qui tentaient, avant l’important congé pascal, de se mériter une précieuse
place au tournoi éliminatoire qui détermine à la fin de ce long parcours l’identité du
Champion et de la Championne 2019 CSA.

RÈGLEMENTS ET SÉLECTION DES FINALISTES

Toutes les parties sont obligatoirement jouées avec un chronomètre d’échecs (DGT
3000) à la cadence de 25 minutes pour la partie par joueur. On peut jouer dans ce
qualification un maximum de dix parties. On joue selon les règles FIDE, soit ‘’pièce
touchée, pièce à jouer’’ et ‘’pièce lâchée, pièce jouée’’. Je suis un arbitre certifié
FIDE et je supervise toutes les parties en cas de litige.

Évidemment, les étudiants du collège sont très occupés et certains ne pourront pas
jouer leurs dix parties recommandées. De plus, on n’affronte pas nécessairement
toujours les meilleurs joueurs de la compétition. Donc il peut y avoir des gains faciles
et d’autres très difficiles à obtenir.

Par conséquent et par souci de justice, je me dois d’avoir une formule impartiale
basée sur un calcul coefficient qui me permet de sélectionner les meilleurs
représentants qui méritent vraiment une place au championnat.
Que les meilleurs l’emportent !

RÉSULTAT DU QUALIFICATION

Catégorie fille sont qualifiées (par ordre alphabétique) : Mariella Azar, Arianne Galland-Jutras, Ines Hammache, Ottilia Leva, Maria Matta et
Nishka Patel-Kossowski

Catégorie garçon premier cycle sont qualifiés (par ordre alphabétique) : Marc-Antoine Brunet, Justin Campeau, Zak Lavergne-Demel, Ziad Nasr, Jacob
Pratt, Léo Shi, Olivier Vallée et Frédéric Yao

Catégorie garçon deuxième cycle sont qualifiés (par ordre alphabétique) :
Sébastien Azar, Simon Béland, Émile Bernard-Duquette, Philippe Charapov, Andrew
Moar, Mathis Riel, Olivier Romain et Roy Sun

TOURNOI ÉLIMINATOIRE SERRÉ

Tel que prévu, la deuxième phase du Championnat CSA débute la semaine après
Pâques, soit le 29 avril et si tout se passe bien, nous pourrions connaître les noms
du Champion et de la Championne à la fin de mai.

Les joueurs et joueuses s’affrontent dans des mini-matchs de 2 parties en alternant
les pièces blanches ou pièces noires par souci de justice. Une victoire procure 1
point et la nulle 1 demi-point. Un résultat de 2 victoires ou d’une victoire et une partie
nulle est suffisant pour remporter le match et éliminer son adversaire. Advenant une
victoire de chaque côté, on joue un autre mini-match ou d’autres si nécessaires
jusqu’à ce qu’un résultat d’élimination survienne.

Dans la catégorie fille, Mariella Azar et Nishka Patel-Kossowski se sont faufilées
jusqu’en finale de leur championnat. Mariella a été la joueuse la plus assidue depuis
septembre et sa continuelle progression lui a permis de franchir toutes les étapes la
conduisant à l’ultime match. Elle a plusieurs qualités recherchées chez tout joueur
d’échecs : elle travaille toujours fort, prend bien son temps et est très créative. De
son côté, Nishka est très concentrée, analyse profondément plusieurs variantes,
crée régulièrement des menaces et des pièges qui pourraient lui permettre de l’emporter et sait saisir sa chance lorsqu’elle se présente.

Dans ce championnat, la finale a été enlevante ! Mariella a gagné la première partie
avec les pièces noires et une simple partie nulle au second affrontement lui aurait
assuré le titre. Et c’était assez serré merci lors de cette deuxième partie. Mais
Nishka l’emporta de justesse dans une longue partie qui aurait pu aller de n’importe
quel côté. Lors du deuxième mini-match, elle remporta décisivement les 2 parties
pour s’emparer du titre de Championne CSA 2019.

Un gros bravo à Mariella pour sa performance, elle a donné la frousse à son
adversaire qui avait assurément des sueurs froides lors du premier match.

Félicitations à Nishka pour sa victoire grandement méritée. Elle a su se ressaisir
juste à temps malgré la pression de temps au chronomètre et une fâcheuse position
sur l’échiquier lors de ce premier match. Son sang-froid et sa concentration lui ont
permis de l’emporter.

Dans la catégorie garçon, l’actuel Champion CSA Sébastien Azar est le grand favori
pour l’emporter. Mais une pléiade de 15 forts joueurs (peut-être que l’un d’eux serait
bien capable de surprendre le tout nouveau Champion Régional de l’Outaouais dans
un court match) a bien l’intention de lui ravir son titre. Ils font tous fi des statistiques
défavorables et sont bien décidés de fausser les probabilités d’un tournoi par
élimination qui va sûrement apporter des surprises.
Et des surprises, il y en a eu. Dès les premiers matchs, le couperet a fait son
travail et plusieurs têtes d’affiche sont tombées : Frédéric Yao, puis Jacob Pratt et
Zak Lavergne-Demel au premier cycle de même qu’Olivier Romain, Andrew Moar et
Roy Sun au deuxième cycle.

Finalement, un des sérieux prétendant au titre masculin Émile Bernard-Duquette a
perdu un match très serré contre le champion Sébastien à la fin de mai et Ziad Nasr
a subi le même sort contre Marc-Antoine Brunet.

On connaissait enfin les 2 finalistes pour le titre de Champion CSA 2019, soit Marc-
Antoine Brunet et Sébastien Azar. Il a fallu reporter l’ultime match d’une semaine en
juin et c’est lundi le 17 juin qu’a eu lieu l’affrontement final.

La première partie semble une nulle théorique forcée, chaque joueur ayant
seulement 5 pions regroupés sur 2 chaînes réciproques et un Roi à proximité qui les
protège bien. Mais attention, il faut être très précis en finale et Marc-Antoine
surprend Sébastien par des manœuvres presque chirurgicales, un savoir hors du commun et va
chercher le gain. Sébastien n’a plus le choix et doit gagner à tout prix la deuxième
partie du match, sinon il perd son titre. Et cette seconde partie est serrée, Marc-
Antoine manque le gain, joue pour la nulle mais cette très longue partie se terminera
finalement en pression de temps à l’avantage de Sébastien.
Il faut jouer un second mini-match. Sébastien cette fois-ci retrouve tous ses moyens
et gagne décisivement ses 2 parties pour conserver son titre.

Bravo à Marc-Antoine qui a passé très près du but de devenir le champion CSA, il
saura se reprendre l’an prochain en partant comme favori !

Félicitations à Sébastien Azar pour son deuxième titre de Champion CSA.

Je souhaite à tous les amateurs d’échecs du collège d’intéressantes parties durant tout l’été et de nombreux échec et mat.

Bonnes vacances à tout le personnel du collège.

Marcel Laurin,
Arbitre National de la Fédération Internationale des échecs (FIDE)
Entraîneur Senior de la Fédération québécoise des échecs (FQE)
Animateur de l’activité Échecs au Collège St-Alexandre de la Gatineau

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE

ORDRE DU JOUR
28 mai 2019
19 h.

Chalet Fontaine, Gatineau

1. Mot de bienvenue
2. Nomination du président d’assemblée
3. Présence et quorum
4. Lecture et adoption de l’ordre du jour
5. Lecture et adoption du procès-verbal de l’AGA 2018
6. Rapport du président de la LÉO
7. États financiers 2018-2019
8. Proposition concernant la taille du CA
9. Proposition de changement aux règlements généraux
10. Dissolution du CA et nomination du président d’élection
11. Élection des officiers au CA de la LÉO
12. Fermeture de l’AGA

Sébastien Azar : Champion de l’Outaouais 2019

Nom Cote 1 2 3 4 5 6 7 8 Total
1. Fabien Gagnon 1901 ½ ½ 1 0 1 1 0
4
2. Michel Guimond 1936 ½ ½ 1 1 ½ 1 0
3. Fouad Akrib 1943 ½ ½ 1 ½ ½ 1 ½
4. André Bastien 1792 0 0 0 ½ 1 ½ 0
2
5. Michel Desjardins 1898 1 0 ½ ½ 1 ½ ½
4
6. Mario Thibault 1827 0 ½ ½ 0 0 0 0
1
7. Daniel Raymond 1855 0 0 0 ½ ½ 1 1
3
8. Sébastien Azar 1781 1 1 ½ 1 ½ 1 0
5

Sébastien Azar

Sébastien Azar

Ronde 7

Félicitations à Sébastien Azar qui, à 16 ans, devient le plus jeune joueur à remporter le Championnat Fermé de l’Outaouais.

Je transcris ici un message de Fabien Gagnon à son endroit. Je rappelle que Fabien a lui-même plusieurs fois remporté ce titre.

Félicitations au nouveau champion ! Tel un joueur de tour, il a surpris ses adversaires avec ses habilités défensives et de calcul. Tous peuvent se réjouir de son entrée fracassante dans le groupe des forts joueurs de la région, d’autant plus que son ascension n’en est qu’à ses débuts. Avec sa confiance et ses efforts, il est un exemple à suivre pour les jeunes joueurs qui sont en progression, et une source de motivation pour tout ceux qui enseignent le Roi des jeux. (Fabien Gagnon)


Ronde 7

À l’image de l’ensemble de ce tournoi, la septième ronde a été… étonnante.

Dans cette ronde, deux joueurs pouvaient rejoindre Sébastien en tête du tournoi, ce qui aurait provoqué une interressante soirée pour départager le gagnant.
Mais… oui… mais…
Je connais Fouad, et je sais sa grande volonté de gagner. La preuve est sa superbe réponse 1… a6 au 1.e4 de Michel. Michel connaît ses ouvertures sur le bout de ses doigts. Par son coup, Fouad lançait le message «Mon ami, réfléchis par toi-même à partir du premier coup.» Cela aurait fort bien pu fonctionner n’eût été que son adversaire l’a amené, par un sacrifice bien calculé, dans une nulle perpétuelle !

Michel Guimond devait aussi remporter sa partie. Il était apparié avec Mario Thibault.
Et ce fut tout une partie ! Un genre de PING-PONG surréaliste : «Je gagne. Tu gagnes. Je gagne. Tu gagnes. Je gagne. Tu gagnes. Bof ! Et si on convenait de la nulle?»

Encore une fois, félicitations à notre nouveau champion.

Je remercie personnellement tous les joueurs. Organiser un tel tournoi rotation n’est pas chose évidente. Il faut en effet que les participants acceptent parfois des compromis permettant d’adopter un horaire flexible à quelques rondes. Votre aimable collaboration fait en sorte que la Ligue peut être fiere du succès de ce tournoi.

Ronde 6

Sébastien n’avait besoin que d’une nulle pour s’assurer du championnat. Mais Daniel n’avait pas dit son dernier mot. En remportant le duel, il a ajouté un forte dose d’excitation au tournoi et ce, d’autant plus que Fouad a gagné sa partie contre André.

Voyons d’abord les affrontements de cette ultime 7e ronde :
M. Desjardins (3½) – Fouad Akrib (4)
M. Thibault (½) – M. Guimond (4)
D. Raymond (2) – F. Gagnon (3)
Sébastien a déjà terminé son tournoi avec 5 points. Il demeurera en tête de peloton. Cependant, Fouad et Michel Guimond, en gagnant, pourraient le rejoindre, auquel cas nous aurions droit à une soirée de départage.

Ronde 5

Tous ont surveillé attentivement la partie Akrib-Azar. Sébastien s’est fort bien défendu contre une très forte pression à l’aile-Dame. La nulle lui permet de s’assurer tout au moins d’une première place ex æquo. En effet, s’il perd sa dernière partie contre Daniel Raymond et si Michel Guimond gagne la sienne ou Fouad gagne ses deux parties, il y aura égalité au haut du tableau. (MàJ 4 mai : Il y a eu correction dans cette partie. De plus, Faouad m’a envoyé quelques commentaires à ajouter.)

En sixième ronde on aura droit aux duels suivants :

Fabien Gagnon – Mario Thibault
Fouad Akrib – André Bastien (cette partie débutera à 19h45)
Sébastien Azar – Daniel Raymond. Une nulle dans cette partie assurerait le titre à Sébastien.
La partie Guimond – Desjardins a été jouée la semaine dernière.

1/4 de 5

La partie de cinquième ronde opposant André Bastien à Michel Guimond a été jouée mardi dernier. Michel a remporté le duel.

Les trois autres parties auront lieu le mardi 30 avril prochain.

Michel Desjardins – Fabien Gagnon : Les deux joueurs se doivent de gagner s’ils veulent terminer au premier rang.

Fouad Akrib – Sébastien Azar : Un partie cruciale. Si Sébastien l’emportait, il finirait au premier rang !
Mario Thibault – D. Raymond : Comme les deux belligérants ne peuvent aspirer au titre, ils joueront pour gagner des points de cote.

Une quatrième ronde dramatique

Michel Guimond – Fouad Akrib : Commentaire de Michel : «Quel tournoi bizarre! Fouad me donne une pièce même s’il l’avait vu, comme si une autre main avait bougé à sa place, et à la toute fin je suis convaincu que Txh5 gagne, et je dois avoir mon Roi en opposition au sien, mais je joue 4.Rg5 et perd un demi point! Bizarre! Toutefois, au cœur de la partie, si les Blancs peuvent laisser jouer … Cxe4 çela libère le centre noir mais laisse les pièces blanches plus actives! Fouad est d’accord pour dire que …f5 était trop agressif ou gourmand!»
Daniel Raymond – Michel Desjardins : Je ne sais pas si Daniel s’était spécialement préparé contre la Scandinave de Michel. Toujours est-il qu’il semble avoir toujours maintenu un faible avantage pendant toute la partie. Mais cela ne lui a pas été suffisant pour gagner.
Fabien Gagnon – André Bastien : Je pense que la pression de temps a eu raison d’André.
Sébastien Azar – Mario Thibault : La partie dramatique de la soirée. Nous étions plusieurs à la suivre. Après un excellent milieu de partie de Mario, il se trouve dans cette position gagnante :

Depuis quelques coups déjà, les deux joueurs jouaient sur l’incrémentation. Dans la position ci-dessus, il n’avait qu’à pousser e2, et les Blancs auraient certainement abandonné. Mais, pour une raison inexplicable, Mario croyait fermement que e2 n’était pas un bon coup. En extrême pression de temps, il est difficile de modifier son état d’esprit (mindset). Et Mario perdit par le temps quelques coups plus tard alors que e2 était toujours gagnant.
Cela me rappelle une partie qu’Étienne Latreille a joué contre Guy Piché au tournoi Premiers Flocons.

Avec un air confiant, Guy venait juste de jouer … Df3+. Et au lieu de tout simplement prendre la Dame, Étienne a joué son Roi. Pourquoi ? Parce que son cerveau voyait un PAT ! Heureusement pour lui, il a pu briser cet état d’esprit, mais cela lui a pris plusieurs minutes à réfléchir sur cette position. Dommage pour lui, ces minutes, Mario ne les avaient pas dans sa partie.

Ce jeudi, Michel Desjardins jouera contre Michel Guimond. Les deux joueurs doivent absolument jouer pour la victoire s’ils veulent garder leurs chances de remporter le titre. Dernière heure : M. Guimond a remporté la partie !
Mardi prochain, André Bastien affrontera Michel Guimond, les autres joueurs profitant d’une semaine de repos !

Ronde 3

Fouad Akrib – Fabien Gagnon : «La semaine passée, j’ai échappé un gain ; cette semaine mon adversaire fait de même. Comme quoi Caïssa distribue la chance équitablement.» – Fabien
Michel Desjardins – Mario Thibault : La semaine dernière, j’avais prédit une nulle, ce qui aurait bien pu se produire puisque Michel l’a offerte à son adversaire autour du 30e coup.
André Bastien – Daniel Raymond : Daniel s’inscrit au tableau. André a sauvé une finale qui lui était largement défavorable. MAJ 10 avril 12h45 : Attention, j’ai corrigé le fichier PGN publié plus tôt ce matin.
Michel Guimond – Sébastien Azar : Première défaite cette année de Michel, et le mérite revient au plus jeune joueur du tournoi.

Je crois bien que 5 points seront suffisants pour remporter ce tournoi.

Les duels en quatrième ronde seront les suivants :

Fabien Gagnon (1) – André Bastien (2) : André joue fort bien ces derniers temps. Cette partie sera passionnante à suivre.
Michel Guimond (1½) – Fouad Akrib (2) : Je m’attends à une partie un peu… «folle».
Daniel Raymond (½) – Michel Desjardins (2) : Je suis bien convaincu que Daniel aura une préparation surprise contre la Scandinave. À moins que Michel réponde par 1. … b6 ?
Sebastien Azar (2½) – Mario Thibault (½) : Mario arrivera-t-il à stopper les élans de Sébastien ?

À noter que la partie de septième ronde André Bastien – Sébastien Azar sera disputée ce vendredi 12 avril au C.I.E.L.

Ronde 2

Mario Thibault – André Bastien : Mario n’a pas vu l’excellent 15… De5 après 15.fxe4. S’il avait repris avec le Cavalier au lieu du pion f, il aurait conservé un léger avantage.
Fabien Gagnon – Michel Guimond : Je cite Michel : «Quel citron! Je tombe dans un piège d’ouverture, et Fabien se mélange dans ses calculs par la suite = DEUX grosses erreurs. You can quote me: QUEL CITRON !»
Daniel Raymond – Fouad Akrib : «Daniel a joué une partie solide, j’ai été deux fois en pression de temps, il a raté 20.Fxc5!!. J’ai raté le killer Move 35..Cxf3+!, par contre 21..Dxg7!! était bien meilleur que le naturel 21..Txe6?!… Une partie complexe.» -Fouad.
Sebastien Azar – Michel Desjardins : Les joueurs semblent avoir trouvé les meilleurs coups. Peu de déséquilibres (à la Silman) pour créer des plans.

La troisième ronde sera intéressante :

Fouad (1½) jouera avec les Blancs contre Fabien (½). J’ai bien hâte de voir cet affrontement.

Michel Guimond (1½) – Sébastien Azar (1½) : À égalité au tableau, l’un voudra certainement vaincre l’autre. Je m’attends à un duel très tactique.

André Bastien (1½) – Daniel Raymond (0) : André joue très bien jusqu’à présent. Mais Daniel voudra mettre son premier point au classement.

Michel Desjardins (1) – Mario Thibault (½) : Je prévois une partie nulle. 🙂

Ronde 1

Gagnon – Azar : Avec 19.Txf5, Fabien a sacrifié la qualité pour une position prometteuse. Mais Sébastien a su trouver tous les bons coups.
Guimond – Raymond : Une partie fort complexe qui aurait bien pu tourner à l’avantage de Daniel.
Thibault – Akrib : Après quelques mois d’inactivité échiquéenne, Mario n’a rien perdu de sa force. Et Fouad, comme toujours est en mode «je veux gagner.»
Bastien – Desjardins : La partie «tranquille» de la soirée 🙂

En deuxième ronde, on aura les affrontements suivants :

Fabien Gagnon – Michel Guimond : Toutes les parties sont importantes, mais celle-ci l’est particulièrement. Fabien ne voudra certainement pas se laisser distancer.
Daniel Raymond – Fouad Akrib : À leur dernière rencontre, Daniel a eu le dessus sur Fouad. Répétera-t-il sa performance ?
Mario Thibault – André Bastien : Je ne fais aucune prédiction ici.
Sébastien Azar – Michel Desjardins : Je suivrai avec intérêt cette partie, car j’ai bien hâte de voir comment Sébastien va se débrouiller contre la probable défense scandivave de Michel.

Fichier PGN complet.

Réserve 2019

Daniel Lavergne

Le tournoi se termine avec une participation record de 32 joueurs.

La Ligue d’échecs de l’Outaouais félicite Daniel Lavergne qui, avec un impressionnant 6½/8, remporte le titre et se mérite une invitation au Championnat Fermé 2020.

Si mes calculs sont exacts, il augmentera sa cote d’environ 130 points.

À cet égard, c’est cependant Raymond Labelle qui remporte la palme. En effet, il gagnera 240 points de cote grâce à son exceptionnel 5½/8 en n’affrontant que des adversaires plus haut cotés. Il passera donc dans le camp des plus de 1600 la saison prochaine.

Je remercie Pierre Traversy qui donne un bon coup de main en transcrivant plusieurs parties.

Je remercie aussi tous les joueurs qui prennent le temps de m’envoyer leurs parties.

Finalement, merci à tous pour votre joyeuse participation.

Ronde 7

Bienvenue à une toute jeune nouvelle recrue : Dennise Hannah Kassah. Nous lui souhaitons beaucoup de succès !

Merci à Pierre Traversy pour la transcription de plusieurs parties.

Le classement indique que seulement 4 joueurs peuvent espérer remporter le tournoi. Tout se décidera en 8e ronde :

G. Jobin (5) – D. Lavergne (5.5)
É. Latreille (5) – N. Dupont-Mageau (5)

En effet, si Daniel l’emporte, il finira seul en tête. Une nulle lui garantirait une première place.

N’oubliez pas que s’il y a égalité, on départagera les joueurs le mardi 22 mai.

Ronde 6

Voici les appariements (complexes!) suggérés par SwissSys en ronde 7 :
Lavergne – Danilov
Dupont-Mageau – Jobin
Latreille – Scantland.

Samedi 4 mai : Désolé pour le retard. Toutes les parties sont disponibles.

Ronde 5

Les meneurs ayant perdu leurs parties, le tournoi se corse.
Selon SwissSys, voici les parties prévues aux premiers échiquiers en sixième ronde :
P. Scantland – D. Lavergne
A. Danilov – É. Latreille
R. Labelle – N. Dupont-Mageau
G. Jobin – R. Lemieux

Ronde 4

Nous sommes à la mi-tournoi et les prochaines rondes seront déterminantes. Étienne et Raymond feront tout pour se maintenir au haut du tableau.

Merci à Pierre Traversy pour la transcription de plusieurs parties.

Sous toute réserve, voici les appariements suggérés par SwissSys aux premiers échiquiers pour la ronde 5 :

D. Lavergne – Étienne Latreille
R. Labelle – A. Danilov
N. Dupont-Mageau – P. Scantland

Pour ceux qui se demandent pourquoi Patrick n’est pas apparié avec Étienne, c’est tout simplement parce qu’il a déjà été flotteur ascendant à la 3e ronde. En effet, un joueur ayant flotté à une ronde ne peut flotter dans le même sens lors des deux rondes suivantes.

Ronde 3

Après 3 rondes, deux joueurs sont toujours invaincus dont le surprenant Raymond Labelle. Ce dernier effectue un retour au jeu après un an d’absence, ce qui ne semble pas du tout l’avoir handicapé !

Sous toute réserve, appariements suggérés par SwissSys aux premiers échiquiers.
É. Latreille – R. Labelle
G. Jobin – N. Dupont-Mageau
P. Scantland – J. Lecorre
A. Danilov – V. Éthier

Ronde 2

Voici les appariements suggérés par SwisSys au trois premiers échiquers. Notez que ceux-ci pourraient être modifiés advenant l’absence d’un joueur :
J. Lecorre – É. Latreille
R. Lemieux – R. Labelle
J. Rioux – A. Danilov.

Je rappelle que vous pouvez en tout temps vous inscrire à ce tournoi. Il suffit de vous présenter 15 minutes avant le début d’une ronde.

Ronde 1

La logique a été largement respectée lors de cette première ronde : les plus haut cotés l’emportant dans dix des 11 parties. Seul Raymond Labelle, dont nous saluons en passant le retour, a vaincu son adversaire plus haut coté.

# Joueur Cote 1 2 3 4 5 6 7 8 Score
1 Lavergne Daniel 1610 +25N =7B =0 +15N +2B =8N +3B +6N 6.5
2 Latreille Etienne 1674 +23N +27B +10N =5B -1N =3N +8B =4B 5.5
3 Danilov Alex 1626 +17N +32B -4N +23B +5N =2B -1N +12B 5.5
4 Dupont-Mageau Nicolas 1558 +18N =0 +3B =0 =0 +5N =6B =2N 5.5
5 Labelle Raymond 1377 +20N +14B +9N =2N -3B -4B +7N +8N 5.5
6 Jobin Gilles G. 1755 +12N -10B +22N =7B +16N +9B =4N -1B 5
7 Rioux Jocelyn 1712 +16B =1N -8B =6N +11B +14N -5B +15B 5
8 Scantland Patrick 1803 =0 =0 +7N +10B +12N =1B -2N -5B 4.5
9 Lemieux Richard 1647 +13B +11N -5B =0 =0 -6N =14B +19N 4.5
10 Lecorre Joel 1559 +29B +6N -2B -8N =14B -13N +28B +25N 4.5
11 Villeneuve Denis 1483 +19N -9B -23N +25B -7N +32B +27B =14N 4.5
12 Berthiaume Serge 1433 -6B =28N +29B +32N -8B +19N +13B -3N 4.5
13 Sabourin Yves 1410 -9N +19B =0 -20N +23B +10B -12N +17B 4.5
14 Seguin Hubert 1561 =0 -5N +24B +28B =10N -7B =9N =11B 4
15 Cayen Jean-Philippe 1437 =0 +24N =0 -1B =0 +17B =0 -7N 4
16 Sun Roy 1424 -7N +25B +27N =0 -6B =0 =0 X 3.5
17 Fang Zhou 1408 -3B +30N -20B =19N +32B -15N +18B -13N 3.5
18 Simard Paul 1175 -4B =0 =0 =0 =0 =0 -17N +28N 3.5
19 Fang Johnny 1096 -11B -13N +0 =17B +28N -12B +24N -9B 3.5
20 Masse-Garneau Anthony 1612 -5B =0 +17N +13B =0 X X X 3
21 Kurkdji Johnny 1571 =0 =0 =0 =0 X X X +31B 3
22 Bourbonnais Luc 1422 =0 =0 -6B =0 =0 +24N X X 3
23 Ethier Valori 1419 -2B +29N +11B -3N -13N =0 =0 X 3
24 Zhao Richie 1272 =0 -15B -14N =0 +30N -22B -19B +32N 3
25 Arcand Pierre 1249 -1B -16N +30B -11N =29B =0 +31N -10B 3
26 Stoilov Vadym =0 =0 =0 =0 X X X +29N 3
27 Pearce Thomas 1499 +30B -2N -16B =0 =0 =0 -11N X 2.5
28 Traversy Pierre 1193 =0 =12B =0 -14N -19B +0 -10N -18B 2.5
29 Gribble Nicolas 1226 -10N -23B -12N -30B =25N =0 +32N -26B 2
30 Boutin Michel 1145 -27N -17B -25N +29N -24B =0 =0 X 2
31 Kassab Dennise Hannah =0 =0 =0 =0 X X -25B -21N 2
32 Legare Gilles 1096 +0 -3N =0 -12B -17N -11N -29B -24B 1.5

Fichier PGN (complet)

SÉBASTIEN AZAR

est le nouveau

Champion de l’Outaouais 2019

DANIEL LAVERGNE

remporte

le RÉSERVE.

Détails à venir !

ANDRÉ BASTIEN ET SÉBASTIEN AZAR AU SEPTIÈME CIEL !

Une partie du CFO 2019 de 7e ronde, d’apparence bien tranquille, se déroulait au C.I.E.L. en cette douce soirée du vendredi 12 avril entre le vétéran André Bastien et le jeune Sébastien Azar.

Rien à signaler de particulier lors des 20 premiers coups, mais une mutuelle pression de temps pour atteindre le passage du premier contrôle de temps, fixé à 30 coups en 90 minutes, allait chambarder le cours de cette placide partie et la transformer de façon plutôt excitante en un singulier combat complexe, inhabituel et imprévisible. Pouvoir vivre une telle expérience sur l’échiquier, c’est être au septième ciel pour tout joueur d’échecs !

C’est tout d’abord André qui passe le premier à l’attaque dans ces moments cruciaux en tentant de déstabiliser la solide forteresse de Sébastien pour y créer de potentielles failles dans sa structure. Sébastien se défend bien utilisant son habituel style positionnel et circonstanciel à toutes épreuves. Mais les secondes s’envolent rapidement au cadran et disparaissent, dans le temps de le dire, comme nuée d’oiseaux dans le ciel. Malgré cela, nos deux antagonistes sont bien concentrés, continuellement conscients du temps restant, gardent leur sang-froid et font preuve, tous les deux, d’une créativité presque hallucinante pour prendre avantage de leur fragile adversaire, dépourvu tout comme eux, de précieuses minutes de réflexion.

Il en résulte au gong de ce 30e coup un léger avantage d’une pièce mineure (Fou des cases noires) pour Sébastien au détriment de pions isolés et d’un Roi exposé. André de son côté a des pions sains en surplus, qui se soutiennent et voués à un bel avenir. Il redémarre sa machine offensive, ayant en tête de gober ces accessibles proies sans défense apparente, pour éventuellement initier sur l’aile Dame cette nécessaire percée qui lui permettrait une poussée de pions qui ferait le travail attendu.

Il y parvient presque et semble progressivement prendre le contrôle de la partie. Une seconde pression de temps ajoute du suspense, les joueurs ont tous les deux moins de cinq minutes pour le restant de la partie, quelques fois moins de trois. Ils ne détestent sûrement pas l’ajout des trente secondes par coup joué !

Finalement le dénouement arrive. Les pions forts d’André l’emportent sur le Fou désuet supplémentaire de Sébastien et se mettent peu à peu en position de pouvoir progresser allègrement vers le nirvana de la huitième traverse. Puis après quelques coups, le mirage arrive, sûrement pas un miracle, André pourrait se saisir de ce Fou inutile que lui laisse Sébastien ! Ce dernier, d’un calme alarmant pour son âge malgré très peu de temps pour s’exécuter trouve le prophylactique Cg4 au 47ième coup qui met abruptement fin aux hostilités. André abandonne illico car il ne peut empêcher le mat de la Tour en f2 du prochain coup des Noirs.

À retenir : Une partie qui vaut la peine d’être scrutée.

André a très bien joué et a fait tout son possible pour l’emporter.

Sébastien a su parer les incessantes attaques d’André malgré ses nombreuses faiblesses. Son comportement à l’échiquier durant toute la partie, sa bonne gérance du temps au cadran, même en délicate pression de temps, et surtout son solide style positionnel lui permettent de toujours trouver un bon plan qui lui crée des opportunités qu’il sait saisir. On peut de plus ajouter qu’il est aussi un excellent tacticien capable d’effectuer de belles combinaisons; mais avant tout faut t- il être en mesure de les dénicher, de les élaborer et de les exécuter quand c’est le temps de le faire. Il a sûrement de l’instinct et de l’intuition ! C’est ce que ce jeune joueur de chez nous en constante progression peut faire ! Le ciel échiquéen est sans limite pour lui !

Bravo à André et Sébastien pour cette belle partie !

Marcel Laurin,
Fondateur du C.I.E.L.
Arbitre FIDE NA

CFO 2019
Sections Réserve et Fermée

Depuis quatre ans déjà, parallèlement à la section Fermée du Championnat de l’Outaouais (voir plus bas), la LEO organise une section Réserve ouverte à tous les joueurs et joueuses de la région dont le gagnant ou la gagnante reçoit une invitation pour la section Fermée de l’année suivante.

À NOTER

Pour ceux ne désirant pas participer à la section Réserve, il sera possible de vous inscrire dans une section dont la cadence sera de 45 minutes + 30 sec. d’incrémentation pour la partie.

Section RÉSERVE

Les gagnants de la section Réserve des années 2015, 2016, 2017 et 2018 sont respectivement Daniel Raymond, Mario Thibault, Victor Bilodeau et Daniel Raymond.

Le LÉO poursuit cette année la tradition en invitant tous les joueurs de l’Outaouais membres de la FQE à cet événement bien spécial. En voici les détails :

• Système Suisse de 8 rondes.
• Endroit : chalet Fontaine (120, rue Charlevoix, secteur Hull)
• Début des rondes : 19h
• Cadence : 30 coups en 75 minutes + 30 minutes pour terminer la partie avec incrémentation de 30 sec. à partir du premier coup
• Les rondes sont jouées les mardis soir aux dates suivantes :

26-03-19 Ronde 1
02-04-19 ronde 2
09-04-19 ronde 3
16-04-19 ronde 4
23-04-19 ronde 5
30-04-19 ronde 6
07-05-19 ronde 7
14-05-19 ronde 8
21-05-19 ronde départage si nécessaire.

Coût d’inscription : GRATUIT ! (Attention, vous devez être membre de la FQE.)

Prix : Le premier recevra : une invitation à la section Fermée du Championnat 2020 + 75$. Le second recevra : 50 $. Meilleur junior : 25$. Meilleur cadet : 20$.

Modalité d’inscription : Vous pouvez vous inscrire en tout temps en vous présentant à 18 h 45 avant le début d’une ronde.

Byes : On accorde une possibilité de 4 byes d’un demi-point aux rondes 1 à 6. Les byes demandés seront de 0 point aux rondes 7 et 8.

En cas d’égalité : Formule de départage (voir plus bas) pour déterminer le joueur invité à la section Fermée 2020. Les prix cependant seront partagés.

Section FERMÉE

* Ronde débutera à 19h30 sauf pour la partie Desjardins-Akrib. (1) Partie reportée au 23 avril. (2) Lieu à déterminer. Cette partie devra être jouée avant le 7 mai. (3) Partie jouée au C.I.E.L date à déterminer avant le 14 mai. (4) Débutera à 19h45

Huit joueurs qui se connaissent fort bien s’affronteront pour le titre de Champion de l’Outaouais 2019.

Michel Desjardins est le champion défendant et il aura fort à faire pour conserver son titre. Sa grande force réside dans une connaissance parfaite de ses ouvertures. Cela le rend cependant relativement prévisible. Mais ses adversaires sauront-ils en tirer parti ? Rien n’est moins sûr !

Daniel Raymond est le gagnant du Réserve 2018. Mais sa forte progression lui aurait tout de même valu une invitation. Il sera redoutable. N’est-il pas l’un des deux seuls joueurs qui a vaincu Michel Desjardins au courant de la saison ?

Mario Thibault a joué au CEH en automne. C’est d’ailleurs lui qui a brisé la longue série de «non défaites» de Michel Desjardins. Si mes souvenirs sont exacts, il avait terminé ex aequo en tête du CFO 2017. Il voudra sans doute répéter cet exploit cette année !

Fabien Gagnon est à mon avis le joueur le plus constant du CEH. Il a déjà remporté le titre plusieurs fois et il sera à surveiller.

André Bastien est solide et il ne faudrait pas se surprendre de le voir arracher la victoire à plusieurs de ses adversaires.

Michel Guimond n’en est pas à sa première participation au CFO. Cette saison, il n’a encore perdu aucune partie. Cette année sera-t-elle SON année ? Je lui souhaite bien en tout cas !

Fouad Akrib est le joueur qui est à mon avis le plus agressif du groupe. Il n’hésite pas une seconde à prendre des risques pour maintenir son initiative. Il aime surprendre ses adversaires et il se trouve très rarement en pression de temps. Ça ne me surprendrait nullement de le retrouver au haut du classement.

Sébastien Azar est le premier joueur junior à recevoir une invitation au CFO. Aucun joueur ne peut le prendre à la légère. D’ailleurs, certains ont déjà goûté à sa médecine !

Formule de départage

S’il y avait égalité, la formule prévoit des matchs ou tournois à cadence variable selon le nombre de joueurs.

Après le tournoi régulier un Tournoi I sera joué entre ceux ayant fini en tête à égalité.  La cadence de ce tournoi dépendra du nombre de joueurs selon le tableau ci-dessous :

Nombre de joueurs    Nombre de rondes             Cadence
2                                         2                                         30 + 10
3-4                                      3                                          20 + 5
5-6                                      5                                          10 + 5
7-8                                      7                                          5 + 5

S’il y a encore des égalités après le Tournoi I, un autre Tournoi II sera joué selon la cadence blitz (5 + 5) et ainsi de suite.

Si après le Tournoi II (ou suivant), il y avait une égalité à 2 joueurs, une partie Armageddon sera jouée avec les cadences suivantes : Blancs (5 + 5) Noirs (4 + 5).  Si les Noirs font nulle ils gagnent le tournoi.

Pour faciliter le travail de l’arbitre les blitz pourront être filmées.

Christian Pépin, champion en blitz de l’Outaouais

La Ligue d’échecs de l’Outaouais félicite Christian Pépin qui remporte le titre en parties rapides.

Hubert Séguin et Christian Pépin

Le lutte fut excitante et il fallut attendre la toute dernière ronde pour couronner Christian. Il termine avec tout juste un demi point d’avance sur notre champion junior Étienne Latreille.

25 valeureux guerriers ont participé à cet événement.

Championnat Blitz 2019

# Place Nom Cote Rd 1 Rd 2 Rd 3 Rd 4 Rd 5 Rd 6 Rd 7 Tot
1 1 PEPIN Christian 1839 WW16 WW21 W=5 WL2 WW9 WW10 WL3 11.5
2 2 LATREILLE Etienne 1642 WW20 WW7 WW10 WL1 WW5 WL3 WL4 11.0
3 3-4 LEVESQUE Jonathan 1702 WL15 WW17 WW11 LL5 WW6 WL2 WL1 9.0
4 GUIMOND Michel 1647 WW18 WL11 WL9 LL6 WW13 WW5 WL2 9.0
5 5-8 CHAMPETIER Serge 1907 WW13 WW14 =L1 WW3 LL2 LL4 WW9 8.5
6 MASSE-GARNEAU Anthony 1490 LL11 WW15 WW24 WW4 LL3 W=8 WL7 8.5
7 DESROSIERS Alain unr. WW12 LL2 WL16 W=14 WL8 WW11 WL6 8.5
8 RAYMOND Daniel 1445 LL10 WW25 WL14 WW23 WL7 =L6 WW12 8.5
9 9-13 AZAR Sébastien 1506 WW19 WL10 WL4 WW21 LL1 WL12 LL5 7.0
10 AKRIB Fouad 1862 WW8 WL9 LL2 WL13 WW18 LL1 WL11 7.0
11 BASTIEN André unr. WW6 WL4 LL3 WL12 WW21 LL7 WL10 7.0
12 LOUIS-CADET Jonathan 1469 LL7 WL18 WW17 WL11 WW15 WL9 LL8 7.0
13 DUPONT-MAGEAU Nicolas 1445 LL5 WW20 WL23 WL10 LL4 WL19 WW24 7.0
14 14-17 JOBIN Gilles G. 1546 WW25 LL5 WL8 =L7 H— H— WL15 6.5
15 SUN Roy 1345 WL3 LL6 WL18 WW22 LL12 W=20 WL14 6.5
16 VILLENEUVE Denis 1352 LL1 WL19 WL7 W=20 WL17 WW21 U— 6.5
17 BERTHIAUME Serge 1303 WL23 LL3 LL12 WL19 WL16 WW18 W=20 6.5
18 18-19 FANG Zhou 1326 LL4 WL12 WL15 WW24 LL10 LL17 WW22 6.0
19 FANG Johnny 1142 LL9 WL16 LL20 WL17 WW24 WL13 WL21 6.0
20 20 RIOUX Jocelyn 1305 LL2 LL13 WW19 =L16 WW22 =L15 =L17 5.5
21 21 SEGUIN Hubert 1463 WW24 LL1 WW22 LL9 LL11 LL16 WL19 5.0
22 22 Hamelin Aodhan unr. H— WL23 LL21 LL15 LL20 W=24 LL18 3.5
23 23 DANILOV Alex 1609 WL17 WL22 WL13 LL8 U— U— U— 3.0
24 24 Hamelin Mikaiah unr. LL21 B— LL6 LL18 LL19 =L22 LL13 2.5
25 25 YUAN Eric 1163 LL14 LL8 B— U— U— U— U— 2.0

Conseil
d'administration
2019-2020


Hubert Séguin, président
Paul Simard, secrétaire
Luc Bourbonnais , trésorier
Gilles Jobin
Pierre Arcand
Joël Lecorre
Nicolas Dupont-Mageau

Merci à nos partenaires

villeGatineau

gaudreau

mackinnon

fortin

optimiste

richelieu

latreille
Articles
Statistiques
  • 0
  • 35
  • 17
  • 4 060
  • 258 755
  • 62 953
  • août 18, 2019